Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page Toutes les Actualités
Actualité du thème "L'Économie"
20 octobre 2017 Dépêche

Visite de la CRF sénégalaise à Monaco

Marie-Pascale Boisson, Directeur du SICCFIN, entourée de la délégation sénégalaise et de ses collaborateurs. ©DR

Les 11 et 12 octobre 2017, une délégation de deux représentants de la CENTIF sénégalaise, l’homologue du SICCFIN, est venue à Monaco pour une "visite d’imprégnation".

Ce type de visite a notamment pour but de permettre à des personnes d’autres Cellules de Renseignements Financiers (CRF) de compléter leur formation et leurs connaissances en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme (LCB/FT) par des rencontres avec des enquêteurs et contrôleurs d’autres CRF, afin d’évoquer leurs expériences et   les actions qu’elles mènent concrètement dans leur combat contre ces deux fléaux.

Lors de cette visite, les représentants de la CRF sénégalaise ont pu échanger avec les agents du SICCFIN (pôle enquêtes et pôle supervision) mais aussi avec les représentants de la Direction de la Sûreté Publique, (Section des Enquêtes Financières - SEF) et faire le point sur la coopération judiciaire internationale lors de rencontres organisées à la Direction des Services Judiciaires, en particulier avec le Parquet Général.

En outre, les visites d’imprégnation ont pour objectif de resserrer les liens de coopération entre les CRF qui, telles la CENTIF du Sénégal et le SICCFIN, ont signé des Accords de Coopération sur le modèle de l’accord-cadre validé par le Groupe Egmont* (voir ci-après).

Le SICCFIN et la CENTIF du Sénégal ont signé un tel accord le 30 juin 2010.

Les demandes de visites à Monaco d’autres CRF témoignent également de la reconnaissance par les pairs du SICCFIN de la qualité du travail effectué par ses agents et de l’engagement de la Principauté dans la LCB/FT. Pour mémoire, le SICCFIN reçoit régulièrement la visite d’autres CRF. Ainsi, il y a deux ans, il avait reçu une délégation de la CENTIF de la Côte d’Ivoire, puis une autre de représentants de la CENTIF du Niger.

 

* Groupe Egmont

Le Groupe Egmont est un forum international, créé en 1995 à l'initiative de la CTIF (Belgique) et de FinCEN (Etats-Unis), qui réunit, au niveau mondial, les services chargés de recevoir et de traiter les déclarations de soupçon de blanchiment et de financement du terrorisme.

Les principaux objectifs du Groupe Egmont sont :

- développer la coopération internationale par l’échange d’information,

- accroître l’effectivité des cellules de renseignement financier par des programmes d’échange et de formation de personnel,

- promouvoir l’autonomie opérationnelle des cellules de renseignements financiers,

- promouvoir la création de cellules de renseignement financier qui respectent les mêmes standards internationaux et une même approche opérationnelle des dossiers de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme.

Le Groupe Egmont a également développé un outil sécurisé de communication et d’échange d’information entre cellules de renseignements financiers, intitulé "Egmont Secure Web", qui complète le système européen FIU-NET.

A ce jour, le Groupe Egmont compte 156 membres.

Autres actualités du thème

http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/L-Economie/Actualites/Visite-de-la-CRF-senegalaise-a-Monaco

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans