Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page

Impacts de l'acidification des océans : vers une évaluation économique

En 2008,  s’est tenu à Monaco le colloque « Second International Symposium on the ocean in a high CO2 world » à la suite duquel la « Déclaration de Monaco » a été rédigée à l’initiative de S.A.S. le Prince Albert II.

Le constat est en effet préoccupant, les océans s’acidifient à grande vitesse ayant pour effets principaux :

  • La profonde modification des écosystèmes marins
  • Le ralentissement, voire l’arrêt, de l’absorption du CO2 atmosphérique

155 grands noms des sciences de la mer, originaires de 26 pays, ont par le biais de cette Déclaration, lancé un appel aux dirigeants du monde entier sur les dangers du phénomène.

L’une des principales recommandations est d’établir des liens entre les sciences naturelles et les sciences économiques. 

Ainsi, le Centre Scientifique de Monaco et les Laboratoires de l’Environnement Marin de l’AIEA, en partenariat avec la Fondation Prince Albert II de Monaco, le Gouvernement Princier et le Ministère français de l’Écologie, du Développement Durable et de l’Énergie, ont proposé d’organiser les ateliers sur l’acidification des océans qui se tiennent à Monaco depuis 2010, rassemblant des scientifiques et des économistes de toutes les régions du monde.

Les objectifs de ces ateliers  bi-annuels sont :

  • De permettre à des spécialistes en sciences naturelles et en économie de présenter leurs points de vue sur le thème de l'acidification des océans
  • D'établir des liens solides entre ces deux communautés
  • De fournir aux décideurs des recommandations pour atténuer les impacts sociaux et économiques de l'acidification des océans sur les moyens de subsistance, le commerce et la sécurité alimentaire en ressources océaniques

Ces ateliers pluridisciplinaires ne se veulent pas alarmistes et tendent à délivrer des messages précis et concrets aux décideurs politiques pour les aider à appréhender et gérer cette problématique.

Le 1er atelier international (novembre 2010) a permis de lister les différents impacts socio-économiques.

Le 2ème atelier international (novembre 2012) s’est focalisé sur la pêche et l'aquaculture, sur les aspects régionaux de la vulnérabilité des espèces et sur l'adaptation socio-économique.

Le 3ème atelier international (janvier 2015) portait sur sur les impacts de l'acidification des océans sur les communautés côtières.

Retrouvez la présentation des ateliers en vidéo en cliquant ici

ou téléchargez les documents ci-dessous : 

 

Retrouvez plus d'informations sur :

http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/L-Environnement/Un-engagement-de-niveau-international/Lutte-contre-l-acidification-des-oceans

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans