Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page

Burkina Faso - Amélioration de la qualité de l’alphabétisation, de l’éducation de base non formelle et des écoles primaires bilingues par la professionnalisation des acteurs

Contexte

Le Programme national d’accélération de l’alphabétisation (PRONAA) 2011-2015 au Burkina Faso n’a pas atteint les résultats escomptés de réponse aux besoins fondamentaux d’Éducation Non Formelle (ENF) et de contribution à l’atteinte de la cible de 60% d’alphabétisés en 2015.

Le présent projet entend répondre à la problématique de l’insuffisance de formateurs qualifiés pour l’alphabétisation et l’éducation de base non-formelle et à l’insuffisance de candidats qualifiés au concours du Ministère de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation burkinabè (MENA), ainsi que de l’offre de formation adaptée.

En effet, il n’existe à ce jour aucun centre de formation public ou privé au Burkina Faso qui assure de façon permanente la professionnalisation des acteurs de l’ENF, à savoir la formation initiale et continue des enseignants de l’Alphabétisation, de l’Education de Base Non Formelle et des écoles bilingues.

Porteur du projet

L’Association Tin Tua, opérateur du Fonds National pour l’Alphabétisation et l’Education Non Formelle (FONAENF), entend développer l’offre dans ce secteur à travers la création d’un Centre de formation professionnel privé pour la formation initiale et continue des enseignants de l’Aphabétisation et l’Éducation de Base non-formelle. L’Association Tin Tua a notamment développé une méthode d’alphabétisation bilingue (langue française/ langues nationale du Burkina Faso), pour laquelle elle a reçue le Prix Unesco d’Alphabétisation Roi Sejong en 2009.

Objectif général 

Contribuer à l’amélioration de la qualité de l’Alphabétisation, de l’Education de Base Non Formelle et de l’enseignement dans les Écoles Primaires Bilingues de l’éducation formelle par la professionnalisation des acteurs.

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs :

  • 920 jeunes formés annuellement à l’enseignement au centre (400 animateurs et encadreurs des Centres Permanents d’Alphabétisation et Formation de la formule enchaînée (CFE))
  • 200 enseignants des Centres d’Education de Base non formelle (CEBNF)
  • 320 candidats à l’enseignement dans les Ecoles primaires bilingues et classiques

Bénéficiaires indirects :

  • 50 000 adultes, jeunes et enfants des villages et quartiers périphériques des villes vont bénéficier chaque année des formations de qualité prodiguées par les enseignants formés par le centre une fois dans leurs postes 
  • Les familles des enseignants formés une fois en poste

Résultats attendus

  • L’offre éducative est améliorée à travers la mise à disposition de 200 formateurs des centres d’éducation de base non formelle, 320 élèves-maîtres des écoles primaires bilingues formelles, 320  animateurs de centres d’alphabétisation, et 80 encadreurs (superviseurs et coordonnateurs) bien formés dans la région de l’Est 
  • L’équipe pédagogique et administrative est compétente, motivée et outillée à développer une offre pédagogique innovante et économiquement viable
Durée 2016 - 2018
Localisation Burkina Faso
Domaine d'intervention Education
Financement 240 000,00 €
http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/Monaco-a-l-International/L-Aide-Publique-au-Developpement-et-la-Cooperation-Internationale/Projets-de-cooperation-internationale/Afrique/Burkina-Faso/Burkina-Faso-Amelioration-de-la-qualite-de-l-alphabetisation-de-l-education-de-base-non-formelle-et-des-ecoles-primaires-bilingues-par-la-professionnalisation-des-acteurs

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans