Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page

Programme d'éducation nutritionnelle innovant en milieu urbain pauvre (PENIM)

Contexte

À Madagascar, la malnutrition demeure un problème majeur à la fois de santé publique et socio-économique qui touche une grande partie de la population, particulièrement les enfants et les femmes.

Parmi les différentes formes de malnutrition, la malnutrition chronique se manifeste par un retard de croissance et entraîne chez les enfants de moins de deux ans des séquelles irréversibles à l’âge adulte : 47% des enfants de moins de cinq ans souffrent d’un retard de croissance (enquête de référence sur les OMD 2012 - 2013). Les causes majeures de cette malnutrition sont les pratiques alimentaires inadaptées et les maladies. Bien que l’entreprise sociale Nutri’zaza contribue à mettre à disposition localement un aliment de complément au lait maternel de qualité et bon marché, la méconnaissance des populations sur les pratiques recommandées en nutrition (soins préventifs et curatifs donnés à l’enfant et à la mère, alimentation appropriée, pratiques générales d’hygiène etc.) reste un déterminant important de cette situation.

C’est dans ce contexte que s’inscrit cette proposition de projet pour renforcer les actions d’éducation nutritionnelle, notamment en milieu urbain à Antananarivo dans les quartiers d’intervention de Nutri’zaza.

Porteur de projet

GRET

Objectif général

Améliorer le statut nutritionnel des enfants de moins de 2 ans par des actions innovantes et complémentaires de sensibilisation à Antananarivo.

Objectif spécifique

Améliorer les connaissances et pratiques nutritionnelles de 12 000 familles avec enfants de moins de 2 ans sur 30 quartiers d’intervention de Nutri’zaza à Antananarivo par de la sensibilisation de proximité et à distance et par le renforcement des compétences des professionnels de santé et de la stratégie de sensibilisation de l’Office National de Nutrition (ONN).

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs :

  • 12000 familles avec enfants de 0 à 24 mois, vivant dans 30 fokontany
  • 7500 femmes allaitantes issues des mêmes quartiers
  • 250 personnels de santé exerçant dans ces quartiers (médecins, sages-femmes, médecins privés) : 10 personnels EMAD et EMAR,120 personnels qualifiés du CSB et 120 médecins privés
  • 60 agents de santé communautaires soit 2 agents par fokontany ciblé
  • l’Office National de Nutrition (ONN) rattaché à la primature malgache, et le Ministère de la Santé à Madagascar

Bénéficiaires indirects

  • Environ 400 000 familles avec enfants de 0 à 24 mois en milieu urbain à Madagascar

 

http://www.gret.org/projet/education-nutritionnelle-tana

http://www.gret.org/2017/04/madagascar-lancement-dun-programme-deducation-nutritionnelle-innovant

Durée 2017 - 2019
Localisation Antananarivo
Domaine d'intervention Santé
Financement 300 000,00 €
http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/Monaco-a-l-International/L-Aide-Publique-au-Developpement-et-la-Cooperation-Internationale/Projets-de-cooperation-internationale/Afrique/Madagascar/Programme-d-education-nutritionnelle-innovant-en-milieu-urbain-pauvre-PENIM

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans