Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page

Bourses de formation professionnelle en hôtellerie pour jeunes défavorisés

Contexte

Au Mali, le chômage et le sous-emploi sont d'énormes défis auxquels doit faire face le pays. Les jeunes sont les plus touchés par cette crise de l'emploi. Les causes de ce chômage sont multiples : l'accroissement de la population, la détérioration du climat socio-politique, l'inadéquation de la formation aux exigences du marché, la demande croissante d'emploi face à la rareté des offres, les problèmes scolaires etc.

L’École hôtelière Chiaka Sidibé est un établissement d'enseignement professionnel privé, qui a ouvert ses portes au mois de septembre 2015. Elle offre des formations à des jeunes en cuisine, service en salle et commercialisation ainsi qu'en boulangerie-pâtisserie. Cette école a été créée par M. Mossadeck Bally, PDG du groupe hôtelier AZALAI, Consul de Monaco au Mali.

SOS Villages d'Enfants Mali a pour mission fondamentale d'assurer le suivi et l'accompagnement des enfants orphelins, abandonnés ou dont les familles n'ont pas les moyens financiers de leur permettre de suivre des études ou une formation par apprentissage pour faire d'eux des adultes responsables, autonomes et intégrés dans leur milieu social. Toutefois, l'association se trouve elle aussi confrontée à cette crise de l'emploi pour ses jeunes.

Le présent projet vise a faire bénéficier 18 jeunes issus de l'association SOS Villages d'Enfants Mali à la formation professionnelle dispensée par l’école hôtelière Chiaka Sidibé.

Objectif général 

Favoriser la formation et l'insertion socio-professionnelle de jeunes défavorisés issus de SOS Villages d'Enfants Mali dans les métiers de l'hôtellerie.

Bénéficiaires 

18 jeunes issus de SOS Villages d'Enfants Mali.

Résultats attendus 

  • 18 jeunes défavorisés de SOS Villages d'enfants Mali ont participé à la formation en hôtellerie
  • 90% des jeunes formes ont obtenu leur certificat de formation de fin d’étude 
  • 90% des jeunes ont obtenu un stage 
  • 50% des jeunes qualifies ont obtenu un emploi décent permanent 
  • 90% des jeunes ayant un emploi contribuent à l'alimentation de leur famille 
  • 90% des jeunes ayant un emploi arrivent à prendre en charge leurs propres besoins essentiels
Durée 2016 - 2018
Localisation Bamako
Domaine d'intervention Education
Financement 10 000,00 €
http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/Monaco-a-l-International/L-Aide-Publique-au-Developpement-et-la-Cooperation-Internationale/Projets-de-cooperation-internationale/Afrique/Mali/Bourses-de-formation-professionnelle-en-hotellerie-pour-jeunes-defavorises

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans