Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page

Mali - Renforcement de la protection et du respect des droits des enfants abandonnés

Contexte

Au Mali, classé 179e sur 188 pays au classement IDH (Indice de Développement Humain) du PNUD, l’abandon d’enfant est une pratique fréquente dans les grands centres urbains comme Bamako et certaines capitales régionales (en moyenne un enfant abandonné par jour). Cela est dû à une conjoncture économique difficile, l’exode rural et une mutation des valeurs traditionnelles de la société (de nombreux abandons sont effectués par des jeunes filles en détresse). 

Le Centre d’Accueil et de Placement Familial (CAPF) de Bamako en qualité de centre public a vu son effectif d’enfants augmenter de façon drastique ces dernières années, sans augmentation de ressources humaines et financières (en moyenne 15 enfants par nounou). Alors qu’il était auparavant un centre de transit pour enfants en attente d’une adoption, il est devenu un centre de vie mais les locaux et le personnel ne sont pas adaptés à cette nouvelle réalité. A cela s’ajoute l’accueil d’enfants en situation de handicap âgés de 0 à plus de 20 ans faute de structures spécialisées dans le pays. Là aussi les locaux, les équipements, le nombre et la formation du personnel ne sont pas adaptés.
 
Santé Sud, sous la tutelle du Ministère de la Promotion de la Femme de l’Enfant et de la Famille, a mis en place un programme pour ses quatre centres partenaires visant à faire bénéficier les enfants abandonnés, dont ceux victimes d’un handicap, d’une prise en charge globale adaptée à leurs besoins et garantissant le respect de leurs droits, de leur développement personnel et leur future intégration sociale. Ce projet a été initié en 2015 sur financement de l'AFD.

L'appui du Gouvernement Princier cible les activités liées au CAPF de Bamako (équipement des nouveaux locaux qui accueilleront les enfants, réhabilitation et équipement des anciens locaux pour les enfants en situation de handicap âgés de plus de cinq ans, prise en charge et formations au handicap de trois nounous, appui au programme de placement en familles d'accueil).

Porteur de projet

Santé Sud

Objectif général

Contribuer à ce que les enfants abandonnés/privés de famille au Mali bénéficient d'une protection de remplacement et d'une prise en charge globale adaptées à leurs besoins, en garantissant le respect de leurs droits, leur développement personnel et leur future intégration sociale.

Objectif spécifique 

Renforcer durablement les centres d’accueil pour les enfants privés de famille dans leurs capacités de prise en charge pluridisciplinaire et d’accompagnement social personnalisé, ainsi que leur travail en réseau, pour offrir à ces enfants une réponse globale à l’ensemble de leurs besoins.

Bénéficiaires 

Bénéficiaires directs:

  • 500 enfants pour l’ensemble du projet
  • Financement DCI : tous les enfants du CAPF (216 enfants dont 43 en situation de handicap et 10 qui seront placés en famille d’accueil) et 10 familles d’accueil

 

Bénéficiaires indirects

  • La pouponnière
  • Les professionnels médicaux, médicaux-sociaux et paramédicaux
  • Le personnel d’encadrement des enfants de la pouponnière
Durée 2016 - 2018
Localisation Bamako
Domaine d'intervention Insertion socio-économique
Financement 150 000,00 €
http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/Monaco-a-l-International/L-Aide-Publique-au-Developpement-et-la-Cooperation-Internationale/Projets-de-cooperation-internationale/Afrique/Mali/Mali-Renforcement-de-la-protection-et-du-respect-des-droits-des-enfants-abandonnes

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans