Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page

Protection espagnole

Traités de Burgos et de Tordesillas

Lucien Grimaldi est assassiné en 1523 par son neveu Barthélemy Doria. Parallèlement, son oncle Andrea Doria fuit Gênes tombée aux mains de Charles Quint. Il tente vraisemblablement de prendre le contrôle de Monaco, car ses galères mouillent dans le port au moment de l’assassinat. Si la fidélité de la population fait échouer le complot, le meurtre reste impuni en dépit des instructions données par le roi de France François Ier, la puissance de la position d’Andrea Doria n’étant probablement pas étrangère à cette situation. Augustin, le frère de Lucien qui lui succède sur le trône, est déçu par le faible soutien français. Sous la pression de ses cousins génois, il se tourne vers Charles Quint, le puissant souverain espagnol étant alors le plus apte à garantir l’indépendance monégasque. Le gouverneur espagnol de Gênes convainc de son côté Charles Quint de l’importance stratégique de la place monégasque. Le traité de Burgos est signé le 7 juin 1524 et Charles Quint reconnaît l’indépendance de Monaco en novembre.

5 au 9 août 1529 : Visite de Charles Quint

 

Portrait de Charles Quint par Rubens, copie réalisée par le Titien

Charles Quint séjourne à Monaco alors qu’il se dirige vers Bologne pour y être couronné par le pape.

Sous titre :
1524 - 1641

Date de début :
1524

Type de bulle :


Ordre précédent/suivant :
30

Couronne ? :
Non

Personnages en rapport :
Charles Quint
Augustin Grimaldi


http://www.gouv.mc/Gouvernement-et-Institutions/Histoire-et-Patrimoine/Epoques/De-la-Renaissance-aux-Lumieres-Epoque-Moderne/Protection-espagnole

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans