Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page

Protection française

14 septembre 1641 : Traité de Péronne, le protectorat Français

La France, dirigée par le cardinal-ministre Richelieu, prend conscience de l’intérêt de la place monégasque, et se met à l’écoute du prince dès 1630. La guerre de Trente Ans, qui s’articule au début du XVIIe siècle autour de la rivalité entre la France et l’Espagne, met en évidence l’intérêt de Monaco comme tête de pont vers l’Italie.

Timbre de Monaco à l'effigie d'Honoré II

Les négociations aboutissent à la signature par Louis XIII, le 14 septembre 1641, du traité de Péronne qui reconnaît formellement l’indépendance de la Principauté. Monaco se place sous la protection de la France, qui garantit la souveraineté de Monaco par la présence d’une garnison française placée sous l’autorité du Prince.

Sous titre :
1641 - 1793

Date de début :
1641

Type de bulle :


Ordre précédent/suivant :
50

Couronne ? :
Non

Personnages en rapport :
Honoré II


http://www.gouv.mc/Gouvernement-et-Institutions/Histoire-et-Patrimoine/Epoques/De-la-Renaissance-aux-Lumieres-Epoque-Moderne/Protection-francaise

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans