Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page

Une plus grande Principauté ?

Cession de La Turbie

La guerre de Succession d’Espagne a des conséquences lourdes pour la Principauté et la souveraineté des Grimaldi. Lorsque les Français occupent le Piémont et le comté de Nice en 1705, le roi met Antoine Ier en possession de la seigneurie de la Turbie.

Cette extension des terres monégasques règle un conflit séculaire de limites entre les territoires de Menton et de Roquebrune, en plaçant les deux communautés sous la même autorité. Les revers militaires de la fin du règne de Louis XIV obligent, lors du traité d’Utrecht en 1713, à rendre la seigneurie. Plus grave encore, le duc de Savoie fait rappeler sa suzeraineté sur Menton et Roquebrune, et oblige en 1716 le Prince de Monaco à lui rendre hommage pour ces deux territoires de la Principauté, ce que les Grimaldi, grâce à la puissance de leurs protecteurs espagnol puis français, avaient réussi à ne plus faire depuis le début du XVIe siècle.

Sous titre :
1705 - 1713

Date de début :
1705

Type de bulle :


Ordre précédent/suivant :
70

Couronne ? :
Non

Lieux en rapport :
Turbie (La) - Eglise


Personnages en rapport :
Antoine Ier


http://www.gouv.mc/Gouvernement-et-Institutions/Histoire-et-Patrimoine/Epoques/De-la-Renaissance-aux-Lumieres-Epoque-Moderne/Une-plus-grande-Principaute

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans