Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page

Affirmation de la souveraineté

Un rayonnement international

Le prince Charles III s'efforce de faire de la Principauté un Etat moderne, reconnu internationalement et doté de tous les attributs de la souveraineté : il réforme la justice et l'administration ; développe les relations diplomatiques et conclut des traités ; institue, en 1857 une "Fête du Souverain" et, en 1858, une décoration nationale, l'ordre de Saint-Charles ; crée une nouvelle noblesse fondée sur le mérite et la vertu ; dote le pays, en 1881, d'un drapeau national ; reprend les frappes monétaires abandonnées depuis 1838 ; donne à la Principauté, en 1885, des timbres-poste ; parachève l'autonomie religieuse en obtenant la création d'un évêché en 1887 ; fait participer Monaco aux expositions internationales. Il meurt en 1889.

1887 : Fondation de l’évêché

Cathédrale de Monaco

Le pape Léon XIII accorde l’autonomie religieuse à la Principauté en érigeant l’évêché de Monaco en 1887, en réponse à la demande du Prince Charles III : « Nous érigeons tout le territoire civil, présentement soumis à l’autorité dudit sérénissime prince Charles III, en un nouveau diocèse qui sera circonscrit dans les mêmes limites que la puissance civile ».

Sous titre :
1856-1889

Date de début :
20/06/1856

Type de bulle :


Ordre précédent/suivant :
10

Couronne ? :
Non

Personnages en rapport :
Charles III


http://www.gouv.mc/Gouvernement-et-Institutions/Histoire-et-Patrimoine/Epoques/L-invention-de-Monte-Carlo-des-annees-1860-a-1920/Affirmation-de-la-souverainete

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans