Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page

Annexion à la France

Les troubles français ont des répercussions en Principauté dès l’automne 1789. Les doléances de la population portent sur les moyens de subsistance puisque, au contraire de la France, la noblesse monégasque est sans privilèges. Les conseils communaux élus, créés à Menton, Roquebrune et Monaco par Honoré III en 1790 sont remplacés en 1791 par des assemblées nommées par le souverain. En 1792, pour combattre les despotes européens et propager la révolution, l’assemblée législative française déclare la guerre à l’Autriche, alliée du Piémont-Sardaigne, dont le territoire enserre Monaco. Les troupes françaises enfoncent les frontières niçoises, puis monégasques le 22 octobre. Le 13 janvier 1793, l’assemblée des habitants des trois communautés de la Principauté proclame la déchéance du prince dans l’attente de la réunion à la France, effective le 14 février.

Sous titre :
1793 - 1814

Date de début :
14/02/1793

Type de bulle :
Grande boite


Ordre précédent/suivant :
1

Couronne ? :
Non

http://www.gouv.mc/Gouvernement-et-Institutions/Histoire-et-Patrimoine/Epoques/Le-temps-des-difficultes-1793-1861/Annexion-a-la-France

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans