Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page

Hymne monégasque

L'hymne monégasque était à l'origine un chant patriotique, composé par Théophile Bellando en réponse à des chansons subversives qui circulaient dans les années 1840. Il fut amélioré par le compositeur et musicologue Castil-Blaze alors qu'il résidait en Principauté à l'invitation du prince Florestan Ier.

L'air devint la marche de la Garde Civique formée à Monaco après la sécession de Menton et Roquebrune.Il fut encore modifié par Charles Albrecht (1817-1895) puis réorchestré dans sa version actuelle par le chef de l'orchestre de l'Opéra de Monte-Carlo, Léon Jéhin (1853-1928).

Le poète Louis Notari proposa  en 1928 une réécriture des paroles françaises en vers monégasques, qui sont depuis chantés lors des manifestations officielles.

 

Paroles monégasques (1928) Traduction en français

Oilà cü ne toca !
Oilà cü ne garda !
Fò che cadün sace ben aiço d’aiçì

 

Despoei tugiù sciü d’u nostru paise
Se ride au ventu un meme pavayun
Despoei tugiù a curù russa e gianca
E stà r’emblema d’a nostra libertà !
Grandi e piciui r’an tugiù respetà !

 

Amu avüu sempre r’a meme tradiçiun ;
Amu avüu sempre r’a meme religiun ;
Amu avüu per u nostru unù
I meme Principi tugiù
E düsciün nun purà ne fa sciangià
Tantu ch’au cielu u suriyu lüjerà ;
Diü n’agiüterà
E mai düsciün nun purà ne fa scangià
Düsciün

 

Nun sëmu pa gaïre,
Ma defendemu tüti a nostra tradiçiun ;
Nun sëmu pa forti,
Ma se Diu voe n’agiütera !

 

Oilà cü ne toca !
Oilà cü ne garda !
Fò che cadün sace ben ailo d’ailì

Ohé, vous qui nous voisinez !
Ohé, vous qui nous regardez !
Il importe que chacun retienne bien ceci :

 

Depuis toujours, le même pavillon
Flotte joyeusement au vent de notre pays
Depuis toujours les couleurs rouge et blanche
Constituent le symbole de notre liberté
Grands et petits l'ont toujours respecté !

 

Nous avons perpétué les mêmes traditions ;
Nous célébrons la même religion ;
Nous avons l'honneur
D'avoir toujours eu les mêmes Princes
Et personne ne pourra nous faire changer
Tant que le soleil brillera dans le ciel
Dieu nous aidera
Et jamais personne ne pourra nous faire changer
Personne.

 

Nous ne sommes pas bien nombreux,
Mais nous veillons tous à la défense de notre identité ;
Nous ne sommes pas très puissants,
Mais, s'il le veut, Dieu nous aidera !

 

Ohé, vous qui nous voisinez !
Ohé, vous qui nous regardez !
Il importe que chacun prenne bien conscience de cela !

http://www.gouv.mc/Gouvernement-et-Institutions/Histoire-et-Patrimoine/Symboles/Hymne-monegasque

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans