Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page Toutes les Actualités
Actualité du thème "Analyses et Statistiques"
20 juillet 2012 Communiqué de presse

L’IMSEE remet son rapport sur le logement domanial au Ministre d’Etat : enjeux et réflexions sur l’avenir du parc domanial à l’horizon 2022

Les engagements

Suite à l’engagement pris par le Gouvernement Princier lors des derniers débats budgétaires du Budget Primitif 2012, l’IMSEE a remis hier son rapport sur le logement domanial à SE Michel Roger et l’a présenté aux élus de la Haute Assemblée.

Le Gouvernement avait en effet proposé au Conseil National qui avait accepté, de confier à l’IMSEE une mission afin de procéder à une étude de la situation en matière de logements des Monégasques et de dresser des perspectives sur les besoins à 10 ans.

Cette étude, réalisée par un organisme dont le conseil scientifique indépendant est placé sous la présidence de Pierre-André Chiappori, expose des éléments mathématiques et statistiques objectifs ainsi que des données jusqu’ici méconnues (pyramide des âges à 10 ans par exemple) qui offrent une nouvelle perspective à une question qui constitue pour le Gouvernement comme pour le Conseil National une priorité nationale.

Les conclusions de l’étude

Cette étude prospective du besoin en logement pour les monégasques à horizon 2022 montre que l’important effort qui a été fait depuis de nombreuses années et celui qui sera réalisé au travers des livraisons prévues d’ici à 2017 va permettre de passer de façon progressive, mais certaine, d’une situation où l’on devait faire face à une demande encore importante et non satisfaite à une situation où une marge existera pour arriver à une gestion dynamique et qualitative du parc domanial.

Une autre conclusion du rapport de l’IMSEE indique que l’impact sur le logement, de l’augmentation de la population monégasque issue de la réforme de la Loi de décembre 2011 sur la nationalité et des futures acquisitions de la nationalité par mariage sera très marginal, ces néo-monégasques étant pour la quasi totalité déjà logés en Principauté puisque mariés à un ou une monégasque depuis plus de 10 ans.

L’étude conforte donc les actions engagées depuis des années en matière de construction domaniale et incite à la mise en place d’une politique allant d’une approche essentiellement quantitative à une approche plus qualitative du logement des monégasques.

Les perspectives

Suite à la remise de ce rapport et aux principales conclusions de l’IMSEE, l’objectif du Gouvernement est, dans les mois à venir, d’étudier plusieurs pistes de réflexion en concertation avec le Conseil National pour optimiser la gestion du parc domanial. Celles-ci pourraient porter notamment sur :

- la réalisation d’opérations tiroir pour rénover certains immeubles domaniaux

- la mise en place de mesures pour dynamiser la gestion du parc et favoriser la mobilité afin d’accroître la satisfaction des familles monégasques et de permettre une occupation plus rationnelle, en favorisant l’adéquation entre le nombre de pièces des appartements et le besoin normal des foyers.

Il est enfin important de noter que le Gouvernement ne compte pas arrêter la construction de logements domaniaux mais plutôt continuer à construire sur un rythme adapté aux besoins.

Cette étude permet de disposer d’une base objective de discussion concernant une question majeure en Principauté : le logement des nationaux et les moyens d’améliorer celui-ci.

 

© Charly Gallo / Centre de Presse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Légende Photo - de gauche à droite :

Michel Roger, Ministre d’Etat, Jean-Franck Bussotti, Vice-Président du Conseil Scientifique de l’IMSEE, Pierre-André Chiappori, Président du Conseil Scientifique de l’IMSEE et Lionel Galfré, Directeur de l’IMSEE

Autres actualités du thème

http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/L-Economie/Analyses-et-Statistiques/Actualites/L-IMSEE-remet-son-rapport-sur-le-logement-domanial-au-Ministre-d-Etat

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans