Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page Toutes les Actualités
Actualité du thème "La Culture"
14 octobre 2022 Communiqué de presse

Fondation Prince Pierre de Monaco - PIAC 2022

Christine Sun Kim est la lauréate de l’édition 2022 du Prix International d’Art Contemporain de la Fondation Prince Pierre de Monaco pour son œuvre The Star-Spangled Banner (2020). DAAR -  Decolonizing Architecture Art Research – est le lauréat de la nouvelle Bourse de Recherche.

Christine Sun Kim, Prix International d’Art Contemporain 2022 © Philippe Fitte

Les lauréats de l’édition 2022 des Prix de la Fondation Prince Pierre ont été annoncés lors de la Cérémonie de proclamation qui a eu lieu mardi 11 octobre à l’Opéra Garnier de Monaco, en présence de la Présidente S.AR. la Princesse de Hanovre. Le Prix International d’Art Contemporain a été décerné à Christine Sun Kim pour son œuvre The Star-Spangled Banner (2020). Pour la Bourse de Recherche, le lauréat est DAAR.

The Star-Spangled Banner (2020), vidéo projetée lors de la cérémonie, fera l’objet d’une présentation à la Casa Encendida de Madrid du 10 novembre 2022 au 26 février 2023, aux côtés de deux autres œuvres de l’artiste. La Fondation proposera cette exposition lors du Salon International d’Art Contemporain (ARCO).

Décerné pour la première fois en 1965, le Prix International d’Art Contemporain (PIAC) est organisé depuis 1983 par la Fondation Prince Pierre de Monaco. Depuis 2005, il est décerné tous les trois ans, choisi par le Conseil Artistique sur propositions d’experts internationaux du monde de l’art.

Le lauréat se voit attribuer une somme de 75.000 €, comprenant le financement éventuel de la production d’une œuvre originale.

Pour l'édition 2022 du PIAC, chaque membre du Conseil artistique a choisi trois parrains, experts internationaux, en leur demandant de présenter une pièce crée aux cours des deux dernières années et considérée comme la plus aboutie et la plus représentative du travail d’un artiste.

Proposée par l'artiste David Horvitz, l’œuvre choisie de Christine Sun Kim a effectué lors de son interprétation en Langue des Signes Américaine (LSA) de l'hymne national des États-Unis à l’occasion du Super Bowl, en février 2020, devant des millions de téléspectateurs.

David Horvitz a déclaré : « Je suis heureux de proposer The Star-Spangled Banner pour le Prix International d’Art Contemporain. L'œuvre synthétise de multiples aspects de sa pratique (sa voix). Elle est à l’intersection des différentes plates-formes par lesquelles elle se diffuse, s’amplifie. L'œuvre est à la fois un dessin et une traduction de l'anglais vers la LSA. C'est un document, une référence. »

Pour le directeur artistique du PIAC, Cristiano Raimondo « Kim construit une œuvre où les signes, gestes et leurs signifiants s’enrichissent constamment, offrant un pont entre le monde des entendants et celui des sourds, et ce à travers la construction d'un langage artistique qui va du signe au graphique et du graphique à la représentation de la musique. Une note de musique ne peut être entièrement contenue et exprimée sur le papier et il en va de même pour un concept traduit par la LSA : l’une et l’autre sont spatialisés et modulés, de sorte que le moindre changement peut en modifier leurs sens. »

Par ailleurs, pour la première fois cette année, une Bourse de Recherche a été attribuée. Elle soutient un artiste, une institution, un collectif, un historien de l’art, dans son travail de recherche, en cours ou à venir, en lien avec le Bassin méditerranéen. Le Prix a été décerné à DAAR -  Decolonizing Architecture Art Research.

La pratique artistique de DAAR – Sandi Hilal et Alessandro Petti – se situe entre architecture, art, pédagogie et politique. Au cours des deux dernières décennies, ils ont développé une série de projets de recherche à la fois théoriquement ambitieux et concrètement engagés dans la lutte pour la justice et l’égalité.

Au cours de la cérémonie de remise des Prix, ont également été proclamés pour la littérature, Vénus Khoury-Ghata, lauréate du grand Prix littéraire. Pour la Bourse de la Découverte, le prix a été remis à Thomas Louis, pour son premier roman Les Chiens de faïence, aux éditions de la Martinière. Le Coup de cœur des lycéens a été décerné à Marie Vingtras, pour son premier roman Blizzard, aux éditions de l’Olivier.

Le Coup de Cœur des Jeunes Mélomanes a été remis à York Höller pour son œuvre Viola Concerto (2016-2017) et le Tremplin musical au Kyiv Symphony Orchestra.

Le Prix de la Principauté, décerné conjointement par les Rencontres Philosophiques et la Fondation Prince Pierre de Monaco, a été attribué à Philippe Descola, pour l’ensemble de son œuvre.

******* 

Toute l’actualité de la Fondation Prince Pierre sur : www.fondationprincepierre.mc

Renseignements : (+377) 98 98 85 15

Autres actualités du thème

http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/La-Culture/Actualites/Fondation-Prince-Pierre-de-Monaco-PIAC-2022

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans