Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page Toutes les Actualités
Actualité
11 mai 2010 Communiqué de presse

Disparition de M. Jean-Paul Proust, ancien Ministre d’État de la Principauté de Monaco

Son Excellence Monsieur Jean-Paul Proust, Ministre d’État de la Principauté du 1er juin 2005 au 26 mars 2010, est décédé dans la nuit du 7 au 8 avril 2010 des suites d’une longue maladie.

L’annonce de sa disparition suscite une vive émotion au sein du Gouvernement Princier, de l’Administration, de la population monégasque et des résidents.

Pendant près de cinq années à la tête du Gouvernement Princier, il a dirigé les actions de la Principauté, sous l’autorité de S.A.S. le Prince Albert II.

Les politiques ambitieuses qu’il a menées ont abouti à de grandes avancées dans tous les domaines tant au plan national qu’international.

En Principauté, il a conduit une politique de renforcement du développement économique afin de pérenniser la prospérité de Monaco. Il a également poursuivi la politique d’action pour la qualité de vie de la population en matière de logement, santé, environnement, rayonnement culturel et sportif.

La politique sociale en faveur du logement domanial a permis la livraison de 332 appartements en 2007 et 223 en 2008. En 2009, la création du dispositif du contrat « Habitation-Capitalisation » a été mis en place permettant aux Monégasques de transmettre un capital à leur conjoint ou enfants.

Les projets en matière de santé se sont concrétisés par la mise en place d’une filière complète d’aide ou de prise en charge pour les personnes âgées, l’inauguration de « A Qietüdine », premier établissement de retraite sur le territoire de la Principauté, le lancement du chantier du Centre de gérontologie clinique et du nouvel hôpital.

En matière d’environnement, l’établissement d’une politique incitatrice pour l’utilisation des transports en communs, l’instauration du tri sélectif ou l’application de la démarche H.Q.E. pour les chantiers.

Sur le plan culturel, le projet du Nouveau Musée National de Monaco a été lancé en 2008.

Au sein de l’Administration, le processus de modernisation de l’Administration a été initié en 2006 avec la volonté d’améliorer l’accueil et le fonctionnement des services, la qualité du service rendu au public ainsi que la simplification des procédures, l’adoption d’un plan de développement des Ressources Humaines et le développement des formations.
Au niveau international, les actions menées ont permis une plus grande reconnaissance, crédibilité et visibilité de Monaco sur la scène internationale avec la mise en place d’une politique étrangère ambitieuse (développement du réseau diplomatique, signature d’accords et conformité avec les règles d’Institutions internationales).

En 2005, sont signés les Accords de Paris modernisant les rapports entre la France et la Principauté. Une souveraineté accrue est accordée à la Principauté et les deux pays sont désormais liés par une communauté de destin.

En 2009, la Principauté a géré sa sortie de la « liste grise » de l’OCDE et la clôture de la procédure de suivi du Conseil de l’Europe.

Sur ces deux sujets, il a déclaré :
« … l’image de la Principauté s’est surtout trouvée renforcée, ces derniers mois, par son retrait de la liste « grise » de l’OCDE. La Principauté a su montrer sa réactivité en signant les douze Accords d’échanges d’informations fiscales nécessaires pour figurer sur la liste blanche et mettre ainsi en conformité sa politique fiscale avec les critères de l’OCDE. Elle a ainsi prouvé sa volonté de ne pas rester à l’écart du mouvement international de coopération dans la lutte contre la fraude fiscale » - 20 novembre 2009

« Dans le même temps, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe a décidé de clore la procédure de suivi relative au respect des obligations et engagements de Monaco auprès du Conseil de l’Europe ». - 20 novembre 2009

Le 14 octobre 2009, la Principauté a été élue au Conseil exécutif de l’Unesco, avec 160 voix sur 178 votants, Monaco est l’État qui a remporté le plus de votes sur tous les candidats à cette élection.

À ce sujet, il a déclaré :
« J’ajoute enfin ma satisfaction de voir la Principauté élue au Conseil Exécutif de l’UNESCO. ». - 20 novembre 2009

La Coopération monégasque s’est vue dotée de moyens supplémentaires pour mener à bien ses missions sur la scène internationale.

À ce sujet, il a déclaré :
« … l’effort de Coopération Internationale continuera à connaître un nouvel accroissement de l’ordre de 25%, ainsi que le Prince Souverain s’y est engagé ». - 20 novembre 2009

Les obsèques de M. Jean-Paul Proust auront lieu le lundi 12 avril 2010 à 15h00 à la cathédrale Major à Marseille.

M. JEAN-PAUL PROUST

Nommé Ministre d’État par S.A.S. le Prince Albert II, par Ordonnance Souveraine en date du 13 mai 2005 après accord du Président de la République Française, M. Jacques Chirac, M. Jean-Paul Proust a pris ses fonctions le 1er juin 2005. Il a succédé à Patrick Leclercq dont le départ avait été différé d’un mois à la suite du décès du Prince Rainier III.

Né le 3 mars 1940 à Vaas dans la Sarthe, M. Jean-Paul Proust, licencié en Droit, il est diplômé de l’Institut d’Etudes Politiques de Paris et intègre l’ENA ( Promotion "Montesquieu" 1966 ). Il est directement affecté au Ministère de l’Intérieur en qualité d’Administrateur civil avant d’occuper plusieurs postes dans l’Administration préfectorale : Sous-préfet, Directeur de cabinet du préfet du Val d’Oise de 1967 à 1972. Il devient alors Adjoint au Directeur des Collectivités locales au Ministère de l’Intérieur de 1972 à 1974, puis Secrétaire général de la Réunion de 1974 à 1975. Il occupe ensuite le poste de Directeur de cabinet du directeur général de l’administration au Ministère de l’Intérieur.

À compter de 1977, il devient Sous-préfet de Lorient et ce, jusqu’en 1981. Directeur des pêches maritimes au Ministère de la mer de 1982 à 1985, il se voit confier la responsabilité des programmes intégrés méditerranéens auprès du ministre du Plan et de l’Aménagement du territoire de 1985 à 1986. Il revient alors au Ministère de l’Intérieur, en tant que Directeur de la défense et de la sécurité civile, fonction qu’il occupe jusqu’en 1987.

Dès lors, plusieurs postes de Préfet lui sont confiés : le département de l’Isère (1987-1989), la région Guadeloupe (1989-1991), la région du Limousin, Haute-Vienne (1991-1992), la région Haute-Normandie, Seine-Maritime (1992-1997), la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, Bouches du Rhône (1997-1999).

En 1999, il est nommé Directeur de Cabinet de M. Jean-Pierre Chevènement, Ministre de l’Intérieur, puis en 2001 Préfet de police de Paris, fonction qu’il exercera successivement sous l’autorité de MM. Nicolas Sarkozy et Dominique de Villepin, Ministre de l’Intérieur. Il est ensuite nommé "Conseiller d’État en service extraordinaire" (novembre 2004).

M. Jean-Paul Proust était Commandeur de la Légion d’Honneur et avait été élevé au grade de Grand Officier de l’Ordre de Saint-Charles par
S.A.S. le Prince Albert II.

Centre de Presse - Ministère d'Etat
10, quai Antoine 1er - MC 98000
Tél : (+377) 98 98 22 22
Fax : (+377) 98 98 22 15

Autres actualités du thème

http://www.gouv.mc/Actualites/Disparition-de-M.-Jean-Paul-Proust-ancien-Ministre-d-Etat-de-la-Principaute-de-Monaco

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans