Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page Toutes les Actualités
Actualité
13 juillet 2020 Communiqué de presse

Accréditation du nouveau Représentant de Monaco auprès de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE)

S.E. M. Frédéric LABARRERE, nouveau Représentant permanent de la Principauté de Monaco auprès de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE), et M. Thomas GREMINGER, Secrétaire général de l’Organisation. © : OSCE/Ekaterina HARSDORF

Le 6 juillet 2020, à Vienne, S.E. M. Frédéric LABARRERE, nouveau Représentant permanent de la Principauté de Monaco auprès de l’Organisation pour la Sécurité et la Coopération en Europe (OSCE), a présenté ses Lettres d’accréditation à M. Thomas GREMINGER, Secrétaire général de l’Organisation.

La cérémonie de remise des lettres d’accréditation a été suivie d’un entretien au cours duquel M. Thomas GREMINGER a fait un tour d’horizon des dossiers et activités en cours, dont certaines sont affectées par la pandémie de Covid-19. Il a par ailleurs adressé les remerciements de l’OSCE pour les projets soutenus par le Gouvernement Princier et plus spécifiquement celui portant sur la lutte contre la traite des êtres humains le long des routes de migration en Méditerranée dont le partenariat a été renouvelé, en fin d’année dernière, pour deux ans. 

L’Ambassadeur a assuré le Secrétaire général du plein soutien de la Principauté de Monaco aux actions menées par l’OSCE dans le cadre de son mandat et de son souhait de suivre au mieux les travaux de l’Organisation.

Pour mémoire, l'OSCE est la plus grande Organisation régionale de sécurité au monde. Elle œuvre en faveur de la stabilité, de la paix et de la démocratie pour plus d’un milliard de personnes par le biais d’un dialogue politique autour de principes et de valeurs partagés et par des missions concrètes sur le terrain.

Aujourd’hui, l’OSCE traite de questions qui influent sur notre sécurité commune telles que la maîtrise des armements, la lutte contre le terrorisme et les trafics illicites, la gestion de la sécurité énergétique et environnementale, le renforcement de l’Etat de droit et des pratiques de bonne gouvernance, le respect des droits des minorités nationales et de la liberté des médias.

Les 57 États membres de l’OSCE jouissent tous d'un statut égal et les décisions sont prises par consensus sur une base politique.

 

Autres actualités du thème

http://www.gouv.mc/A-la-Une-du-Portail/Accreditation-du-nouveau-Representant-de-Monaco-aupres-de-l-Organisation-pour-la-Securite-et-la-Cooperation-en-Europe-OSCE

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans