Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page Toutes les Actualités
Actualité du thème "L'Environnement"
05 octobre 2021 Communiqué de presse

Initiative Internationale pour les récifs coralliens (ICRI) - Monaco, l’Australie et l’Indonésie cèdent la présidence aux Etats-Unis d’Amérique

Au terme d’un mandat de trois années, Monaco, l’Australie et l’Indonésie ont officiellement passé leur Présidence conjointe de l’ICRI aux Etats-Unis d’Amérique, au cours d’une cérémonie virtuelle honorée de la participation de S.A.S. le Prince Albert II.

Les intervenants ont dressé un bilan des résultats obtenus au travers de la mise en œuvre du plan d‘action 2018-2020, lequel avait été adopté lors de la 33ème assemblée générale de l’ICRI qui s’était tenue à Monaco en décembre 2018, et structuré autour des quatre thèmes suivants :

  • Promouvoir des solutions efficaces pour améliorer la protection des récifs coralliens.
  • Comprendre les évolutions des récifs coralliens.
  • Améliorer la compréhension du commerce de poissons vivants des récifs destinés à l'alimentation
  • Réduire les menaces anthropiques pesant sur les récifs coralliens.

La collaboration de tous les membres de l'ICRI a permis de mettre en évidence les valeurs écologiques, sociales et économiques des récifs coralliens et les menaces cumulées auxquelles ils sont confrontés, et d’identifier les mesures à recommander aux décideurs politiques.

Dans un contexte international marqué par la préparation du nouveau cadre mondial de la biodiversité pour l’après 2020, l’ICRI a su créer une dynamique au sein des travaux de la Convention sur la Diversité Biologique, permettant ainsi la prise en compte des dernières informations scientifiques sur les récifs coralliens et les écosystèmes connexes dans le nouveau cadre mondial.

La Présidence qui s’achève pour Monaco a également permis de dynamiser le Réseau mondial de surveillance des récifs coralliens (GCRMN) dont le sixième Rapport a été officiellement lancé à l’occasion de cet événement.

Ce Rapport présente les résultats de la plus grande analyse jamais réalisée sur l’état de santé des récifs coralliens dans le monde. Il permet de constater les effets de la hausse des températures de surface de la mer et la disparition depuis 2009 de 14% des superficies de coraux. Cependant, le rapport montre que de nombreux récifs coralliens dans le monde demeurent résilients et peuvent se reconstituer si les conditions le permettent. Un espoir est donc permis pour la santé à long terme des coraux, à condition que des mesures immédiates soient prises pour stabiliser les émissions de CO2 et ainsi limiter le réchauffement.

Sous la direction de S. E. M. Bernard Fautrier, Conseiller spécial de S.A.S. le Prince Souverain chargé des questions d'environnement, plusieurs acteurs de la Principauté se sont mobilisés au cours de ce mandat : la Fondation Prince Albert II et le Département des Relations Extérieures et de la Coopération ont collaboré pour la coordination du Secrétariat ICRI et le Centre Scientifique de Monaco a contribué de manière significative aux travaux concernant la restauration récifale.

Enfin, un autre résultat positif de l’engagement de Monaco est le lancement, en 2020, à l’initiative de la Fondation Prince Albert II et de la Fondation Paul G. Allen, du Fonds Mondial pour les Récifs Coralliens, auquel de nombreux états ont depuis décidé d’apporter leur soutien.

Monaco restera mobilisé au sein de l’ICRI et se tiendra aux côtés de la nouvelle présidence pour continuer à œuvrer à la protection de cette faune marine si fascinante.

Autres actualités du thème

http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/L-Environnement/Actualites/Initiative-Internationale-pour-les-recifs-coralliens-ICRI-Monaco-l-Australie-et-l-Indonesie-cedent-la-presidence-aux-Etats-Unis-d-Amerique

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans