Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page Toutes les Actualités
Actualité du thème "Coronavirus (Covid-19)"
16 janvier 2021 Communiqué de presse

Covid19 - Réunion du Comité mixte de suivi ce vendredi 15 janvier

Une vingt-quatrième réunion du Comité mixte de suivi du Covid-19 s’est tenue ce vendredi 15 au Ministère d’Etat.

Pendant plus de deux heures, le Gouvernement Princier et les représentants du Conseil National ont échangé sur l’évolution de la situation sanitaire en Principauté.

Il est constaté que le taux d’incidence (nombre de cas positifs sur une période de 7 jours, rapporté sur une échelle de 100 000 habitants) fléchit légèrement. Aujourd’hui, il est de 334 à Monaco. A titre de comparaison, ce taux est de 457 dans les Alpes Maritimes et de 530 à Nice.

En ce qui concerne le dépistage, la Principauté a considérablement augmenté la cadence, tant pour les tests PCR que pour les tests antigéniques. Cette semaine, comme l’avait demandé le Conseil National, plusieurs centaines d’élèves et de personnels scolaires ont bénéficié d’un dépistage au centre Léo Ferré, grâce à une organisation coordonnée avec la Direction de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports et le Département de la Santé. L’objectif était de pouvoir s’assurer, sur base du volontariat, de la négativité au test Covid des élèves et des personnels enseignants après la période de vacances, synonyme de brassages de population. En moyenne, Monaco teste toujours 3 fois plus que Nice, ville de France qui teste le plus.

Les participants au Comité mixte ont ensuite abordé la question du variant anglais. Si aujourd’hui, aucun cas n’a été recensé en Principauté, des analyses plus complètes de séquençage seront mises en œuvre à partir de la semaine prochaine.

Le Gouvernement Princier a également présenté le bilan des mesures de régulation de circulation organisées samedi dernier aux entrées de la Principauté. Environ 600 véhicules ont été invités à rebrousser chemin. Parallèlement, les élus du Conseil National ont attiré l’attention sur la nécessité de poursuivre la vérification du respect des jauges dans les commerces, en particulier dans les grandes surfaces. Le Gouvernement a rappelé que des contrôles réguliers sont opérés. Des contacts rapprochés permanents avec les gestionnaires des grandes surfaces permettent de sensibiliser à la mise en place de personnel pour éviter les points d’attroupement dans le magasin.

Les discussions se sont aussi concentrées sur les mesures prises pour les personnes provenant de l’extérieur de l’Union Européenne. Le Gouvernement a confirmé que la disposition, en vigueur depuis le printemps, prévoit l’obligation de tests. Cette obligation incombe aussi aux personnes provenant des zones rouges européennes sauf pour la France.

 

 

La question des vaccins a été soulevée. Les élus, se faisant le relai de la population, ont demandé une accélération du programme de vaccination. Le Gouvernement a précisé que la campagne en cours, qui se concentre prioritairement sur les personnes de plus de 75 ans et les personnels de santé et de secours, répond aux attentes. Les candidats à la vaccination sont nombreux. A ce stade, près de 2 400 personnes ont été vaccinées. Dès mardi prochain, les personnes de + de 65 ans pourront également se faire vacciner. Un courrier en ce sens vient de leur être adressé par le Gouvernement. Dans le même temps, les personnes de -  de 65 ans présentant des comorbidités, pourront se faire administrer le vaccin sur présentation d’un certificat médical.

Sur le plan économique, un point global de la situation concernant les aides a été réalisé. Depuis la mise en œuvre de la CARE, près de 5 millions d’euros d’aide ont déjà été versés, près d’un million en ce qui concerne l’exonération des charges patronales. Le Conseil National souhaite une augmentation du nombre d’entités soutenues et du montant des aides allouées. Le Gouvernement a, par ailleurs, confirmé les mesures de soutien ciblées pour les commerçants du Rocher qui souffrent davantage. Près de 650 000 euros ont déjà été alloués. Le Gouvernement poursuit son travail de sensibilisation auprès des propriétaires afin de modérer les charges locatives. Il est à souligner que de nombreux propriétaires font preuve de solidarité.

En ce qui concerne le plan de relance, une campagne d’information a débuté dans la presse locale et sur les réseaux sociaux pour mieux faire connaître les mesures dont peuvent bénéficier les particuliers afin de soutenir la main d’œuvre monégasque. L’application CARLO connait un vrai succès puisqu’à ce jour, plus de 4 millions sur les 5,5 injectés par l’Etat ont déjà été dépensés par les utilisateurs.

Sur le plan social, il est à noter que le CTTR (Chômage Total Temporaire Renforcé) a augmenté entre octobre et novembre (6 380 000 €). Le nombre de demandeurs d’emplois est, lui aussi, en légère hausse par rapport à octobre, avec 961 demandeurs d’emploi en novembre. Ce chiffre est cependant inférieur à celui de juin-juillet, il y a donc bien eu un rebond de l’activité.

Enfin, le Gouvernement a confirmé que le délai de carence a été suspendu sur présentation d’une décision d’un médecin de procéder à l’éviction et qui prescrit la PCR, pour éviter que les gens prennent des risques. Cette mesure a été particulièrement appréciée par les partenaires sociaux.

Le prochain Comité mixte de suivi se réunira le 25 janvier.

 

Autres actualités du thème

http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/Coronavirus-Covid-19/Actualites/Covid19-Reunion-du-Comite-mixte-de-suivi-ce-vendredi-15-janvier

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans