Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page Toutes les Actualités
Actualité du thème "Analyses et Statistiques"
15 décembre 2020 Communiqué de presse

Présentation du Bulletin économique pour le 3ème trimestre 2020

Sophie Vincent à gauche, Jean Castellini au centre et Didier Gamerdinger à droite. ©Direction de la Communication / Michael Alesi.

L’Institut Monégasque de la Statistique et des Etudes Economiques (IMSEE) a présenté mardi 15 décembre, devant la presse, le Bulletin de l’Economie de la Principauté relatif au 3ème trimestre 2020.

Entourée des Conseillers de Gouvernement - Ministres Jean Castellini et Didier Gamerdinger, Sophie Vincent, Directeur de l’IMSEE, a précisé que « l’économie monégasque, comme mondiale, continue d’être impactée par une situation sanitaire demeurant fragile et incertaine. Les données incluent désormais la période estivale, qui a permis le redressement de certains indicateurs. Toutefois, le cumul annuel de ces données reste très en recul, pénalisé par les résultats du 2ème trimestre 2020 ».

Ainsi, depuis janvier, comparé à la même période 2019, le chiffre d’affaires de la Principauté est en baisse de 11,5 % perdant près de 1,2 Mds €. Il retrouve néanmoins son niveau 2016-2017 et reste proche des 10 Mds €. Deux secteurs résistent :  les Activités scientifiques et techniques, services administratifs et de soutien, et les Activités immobilières. En revanche, l’Hébergement-restauration voit son chiffre d’affaires divisé par deux.

On observe également un très net recul dans le Commerce de gros, mais aussi dans le Commerce de détail, ainsi qu’une forte baisse des Autres activités de services qui accusent une diminution de près de 50 % de leur chiffre d’affaires, due au recul des activités sportives, récréatives, jeux de hasard et d’argent, activités artistiques et de spectacle.

Le commerce extérieur est retombé à un niveau légèrement inférieur à 2015. Les achats ont diminué de moitié. Les ventes résistent mieux. Ce sont principalement les transactions hors UE qui reculent (- 47%).

A fin septembre 2020, on dénombre près de 4 500 emplois de moins par rapport à septembre 2019 (- 7,7 %) dans le secteur privé, en progression par rapport à juin 2020. On dénombre actuellement 540 emplois en chômage total (0 heure travaillée). Le nombre d’heures travaillées accuse un retard cumulé de 11 millions d’heures (- 16 %) mais progresse de 33 % par rapport au 2ème trimestre 2020. Le CTTR (Chômage Total Temporaire Renforcé) a permis d’amortir la baisse, comme le souligne Didier Gamerdinger qui a rappelé que « le Gouvernement s’était engagé dès le début de la crise sanitaire à maintenir l’emploi et l’activité. Il aura consacré d’ici la fin de l’année près de 110 millions d’euros, soit 10% de son budget, aux différentes aides, dont le CTTR ».

Enfin, grâce aux mesures de soutien aux entreprises, le nombre de radiations d’établissements a été moindre qu’en 2019 (328 contre 374) et le solde entre créations et disparitions d’entreprises est resté positif, malgré une nette baisse des créations au mois de septembre.

Pour conclure, Jean Castellini a précisé que « ce qui est important aujourd’hui c’est le plan de relance avec certains effets immédiats comme l’injection dans l’économie de 5,5 millions d’euros à travers le fonds rouge et blanc et l’application Carlo, la poursuite du CTTR pour soulager les entreprises et de la CARE (Commission d’accompagnement pour la relance économique). »

Tous les indicateurs sont à retrouver sur www.imsee.mc avec la totalité du Bulletin.

Autres actualités du thème

http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/L-Economie/Analyses-et-Statistiques/Actualites/Presentation-du-Bulletin-economique-pour-le-3eme-trimestre-2020

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans