Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page Toutes les Actualités
Actualité du thème "Tourisme et Congrès"
25 septembre 2020 Communiqué de presse

Bilan du Tourisme en Principauté : Les résultats de la saison estivale « moins sombres que prévus »

©Direction de la Communication - Michael Alesi

A l’heure du bilan touristique de la saison estivale présentée aujourd’hui par le Directeur du Tourisme et des Congrès devant la presse, Guy Antognelli a livré une analyse mitigée : « Si les chiffres sont clairement à la baisse, dans le contexte sanitaire que l’on connaît, les résultats sont supérieurs aux prévisions ».

En juillet le taux d’occupation des hôtels de la Principauté a été de 40 % (contre 79% en 2019). En août, il a atteint 56.5 % (contre 80 % en 2019) avec des journées exceptionnelles à plus de 95 % dans certains établissements.

La clientèle estivale était essentiellement européenne. On a constaté des augmentations sur les marchés de proximité comme la France, la Belgique, les Pays-Bas et la Suisse « avant que certains de ces pays n’instaurent un principe de quarantaine pour les voyageurs revenant de la Principauté, tout comme il a été appliqué pour d’autres zones impactées en Europe ». Les clients italiens sont restés fidèles à la Principauté, en nombre plus réduit, néanmoins présents parmi le Top 3 des pays, derrière la France et la Suisse.

La stratégie adoptée par l’ensemble des hôteliers a été de ne pas brader les prix de la « Destination Monaco », et ce malgré l’absence d’un grand nombre des clients à haut pouvoir d’achat, habitués des suites, puisqu’Américains, Russes et Asiatiques étaient dans l’impossibilité de voyager.

Seul centre attractif locomotive demeuré ouvert, le Musée Océanographique a dû adapter sa jauge d’accueil à 700 visiteurs au même moment. Il tire néanmoins son épingle du jeu avec notamment un pic à 50 000 visiteurs durant la première quinzaine d’août (contre 60 000 à la même période en 2019).

Concernant l’activité tourisme d’affaires, Guy Antognelli a clairement expliqué que « le Gouvernement n’avait en aucune façon annulé des événements professionnels. Il a mis en place des protocoles sanitaires dans le respect des mesures prises en Principauté de Monaco pour limiter la propagation du virus. Malgré leurs efforts, les organisateurs de ces événements ont pris la décision d’annuler, soit par choix de rentabilité économique, soit par défaut d’exposants. Pour ceux qui maintiennent, et qui continuent à faire confiance à la Principauté, la Direction du Tourisme et des Congrès les accompagne au quotidien, sur un plan logistique mais aussi financier, en prenant en charge notamment certains des surcoûts liés à l’application des mesures sanitaires. C’est une aide également pour nos partenaires, hôtels et Grimaldi Forum, dans ce contexte particulièrement difficile».

Enfin, en référence à l’information concernant la limitation à 1 000 participants pour les rassemblements, il a précisé que celle-ci s’entendait d’un nombre de personnes présents au même moment dans un même espace. La jauge (qui était auparavant de 5000) s’applique depuis sa mise en place aux événements publics, les congrès et manifestions culturelles faisant eux l’objet d’un protocole spécifique de validation individuelle quelle que soit la taille concernée.

Autres actualités du thème

http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/L-Economie/Tourisme-et-Congres/Actualites/Bilan-du-Tourisme-en-Principaute-Les-resultats-de-la-saison-estivale-moins-sombres-que-prevus

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans