Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page Toutes les Actualités
Actualité du thème "La Jeunesse "
29 mai 2020 Communiqué de presse

L’épreuve de l’oral du baccalauréat de français validée, elle aussi, en contrôle continu

©Direction de la Communication

Au lendemain des annonces du Gouvernement français concernant les examens, intervenues dans le cadre de sa nouvelle phase de déconfinement, Isabelle Bonnal, Directeur de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports, a rappelé aujourd’hui que « la Principauté de Monaco appliquait les programmes éducatifs français pour les établissements publics et privés sous contrat ».

Au-delà de la première annonce du 3 avril annulant les épreuves finales du baccalauréat et du diplôme national de brevet au profit du contrôle continu, le Directeur de l’Education Nationale monégasque a précisé les nouvelles adaptations du système éducatif confronté à la crise de la Covid19.

Ainsi, seules les notes des deux premiers trimestres seront prises en compte dans le cadre du contrôle continu pour obtenir le baccalauréat. Et pour les classes de première, l’épreuve de l’oral du baccalauréat de français est définitivement supprimée, là encore remplacée par le contrôle continu.

Néanmoins, afin de continuer à encourager la présence des élèves de terminale et de première qui ont entamé leur retour en classe depuis le 4 mai, Mme Bonnal a insisté sur les appréciations délivrées par les professeurs en présentiel : « Les progrès de l’élève constatés après la réouverture des lycées seront indiqués en commentaires dans son livret scolaire. De même, des appréciations seront portées sur le livret scolaire s’agissant de l’assiduité de l’élève et de son engagement dans le travail scolaire pendant le confinement et jusqu’à la fin de l’année ».

Elle a rappelé que, comme chaque année, le diplôme du baccalauréat sera attribué par un jury de l’Académie de Nice présidé par un universitaire et composé d’inspecteurs et de professeurs. Le jury analysera le livret scolaire des candidats, étudiera les résultats scolaires obtenus par chaque candidat pendant l’année de terminale aux deux premiers trimestres (ainsi que de l’année de première) et prendra connaissance des appréciations formulées par les professeurs. Comme habituellement, le jury fera un travail d’harmonisation, afin de respecter l’égalité de traitement entre candidats.

Concernant l’ouverture d’un plus grand nombre de classes, à l’instar de la France, Isabelle Bonnal a indiqué « procéder à un état des lieux afin de juger de toutes les opportunités d’ouvertures supplémentaires, peut-être deux à trois jours par semaine, toujours dans le respect de la sécurité sanitaires des élèves et des personnels ».

Autres actualités du thème

http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/La-Jeunesse/Actualites/Nouvelles-adaptations-au-sein-de-l-Education-Nationale-monegasque

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans