Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page Toutes les Actualités
Actualité du thème "Le Social et la Santé"
18 octobre 2018 Communiqué de presse

Santé Publique - La Grippe Saisonnière

Le Département des Affaires Sociales et de la Santé du Gouvernement Princier rappelle que, comme chaque année, la grippe saisonnière fera son apparition dans les semaines à venir.

La grippe présente un réel danger pour les personnes âgées, pour les femmes enceintes et pour les personnes atteintes de maladies chroniques. Le virus de la grippe se transmet très facilement par la toux et par les mains. La vaccination est l’unique protection réellement efficace contre la grippe et protège non seulement l’individu vacciné, mais également son entourage en empêchant la propagation du virus.

Le vaccin qui protège contre les virus de la grippe attendus en 2018/2019 est disponible en pharmacie depuis quelques jours. Pour être efficace, la vaccination doit être effectuée avant l’arrivée des virus grippaux (en général à partir de la fin du mois d’octobre) afin que l’organisme puisse développer les anticorps spécifiques et ainsi se protéger.

Les souches de virus de la grippe en circulation ne sont pas les mêmes d’une année à l’autre : il faut se faire vacciner chaque année pour être protégé contre les nouvelles souches de virus.

Pour Didier Gamerdinger, Conseiller de Gouvernement-Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, « (…) se vacciner, c'est se protéger mais aussi protéger les autres, ses proches et les plus vulnérables. N’hésitez pas à vous renseigner, selon votre situation, auprès de votre médecin traitant ou de votre médecin du travail ».

 

RECOMMANDATIONS GÉNÉRALES

Une vaccination tous les ans contre la grippe est recommandée pour toutes les personnes de 65 ans et plus et pour toutes les personnes fragiles et à risques de complications. Cette vaccination évite les décès et les hospitalisations pour complications graves.

Vacciner l’entourage est le seul moyen de prévenir la grippe chez les nourrissons de moins de 6 mois.

Se faire vacciner et vacciner ses enfants permet d’éviter une maladie qui entraîne, au minimum, fièvre et grande fatigue avec impossibilité pendant plusieurs jours de travailler ou d’étudier.

 

RECOMMANDATIONS PARTICULIÈRES

La vaccination contre la grippe est particulièrement recommandée :

- aux femmes enceintes, quel que soit le stade de la grossesse ; la vaccination des femmes enceintes protège également le nourrisson dans ses premiers mois de vie ;

- à toute personne âgée de plus de 6 mois si elle présente l’une des maladies telles que : maladies respiratoires, cardiovasculaires, neurologiques et neuromusculaires, maladies des reins et du foie, troubles métaboliques, troubles de l’immunité et maladies sanguines ou toute affection de longue durée. Toutes ces maladies sont en effet susceptibles d’être aggravées par la grippe ;

- à l’entourage des nourrissons de moins de 6 mois, notamment de ceux qui présentent des facteurs de risque de grippe grave : prématurés, enfants atteints de cardiopathie congénitale, de déficit immunitaire congénital, de pathologie pulmonaire, neurologique ou neuromusculaire ;

- aux personnes en situation des surpoids (Indice de Masse Corporelle > 40 kg/m²) ;

- aux personnes séjournant dans un établissement de soins de suite ou un établissement médico-social d’hébergement quel que soit leur âge.

 

EN MILIEU PROFESSIONNEL

La vaccination contre la grippe est un devoir chez les professionnels de santé et chez tout professionnel en contact avec des personnes à risque de grippe sévère. Elle permet en effet d’éviter que les personnels soignants (médecins, infirmiers, puéricultrices, aides-soignants…), professionnels de service à la personne (aides ménagères, auxiliaires de vie, assistantes maternelles…) et les secouristes (pompiers, ambulanciers…) ne transmettent la grippe aux personnes les plus fragiles.

Afin d’assurer la continuité du service, la vaccination des personnes travaillant dans des infrastructures critiques (gouvernement, sécurité, énergie, eau, télécommunications, santé…) est fortement recommandée.

 

EFFICACITE ET IMPACT

La protection contre la grippe est atteinte dans les deux semaines qui suivent la vaccination : le vaccin doit être pratiqué tous les ans, à l’automne, pour se protéger contre l’épidémie hivernale qui suit.

La composition du vaccin est actualisée chaque année en fonction des recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et tient compte des virus qui sont le plus susceptibles de circuler pendant l’hiver.

Les mutations du virus de la grippe sont imprévisibles ce qui peut amoindrir certaines années l’efficacité du vaccin. Le vaccin est d’autant plus efficace lorsque les types de virus de grippe choisis pour le formuler sont proches des souches qui circulent effectivement durant l’épidémie saisonnière. La vaccination contre la grippe est le moyen le plus efficace de protéger les populations les plus vulnérables. Si elle ne permet pas toujours d’éviter la maladie, elle réduit le risque de complications graves ou de décès.

Les effets secondaires du vaccin sont rares et sans gravité (sensibilité au point d’injection, réaction minime de type grippal disparaissant en 1 à 2 jours). En aucun cas le vaccin ne peut provoquer la grippe, car il ne contient qu’une fraction inactivée du virus.

 

PRESCRIPTION

Le vaccin contre la grippe saisonnière est délivré en pharmacie sans ordonnance. Pour être remboursé, il doit être prescrit par un médecin généraliste, spécialiste ou pédiatre.

Il doit être conservé au réfrigérateur entre +2°C et +8°C. Il ne doit pas être congelé.

Ce vaccin est administré par voie intramusculaire ou par voie sous-cutanée.

En Principauté, les organismes d’assurance maladie remboursent ce vaccin en totalité à leurs assurés et leurs ayants droit.

 

QUI PEUT VOUS VACCINER CONTRE LA GRIPPE ?

Votre médecin (généraliste, spécialiste, pédiatre) est là pour vous conseiller. Il vous vaccinera contre la grippe si vous le souhaitez.

L’Office de la Médecine du Travail de Monaco assure la vaccination des personnes qui présentent une indication de vaccination à titre professionnel.

 

LE « VACCIN HOMEOPATHIQUE » EST-IL UNE ALTERNATIVE ?

Ce n’est pas un vaccin (utilisation d’antigènes qui provoquent la production par l’organisme d’anticorps spécifiques). Les granules homéopathiques n’empêchent pas l’infection par le virus de la grippe et sa transmission l’entourage.

 

 

Autres actualités du thème

http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/Le-Social-et-la-Sante/Actualites/Sante-Publique-La-Grippe-Saisonniere

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans