Gouvernement Princier de Monaco
36e session de la Conférence Ministérielle de la Francophonie
Imprimer la page

Monaco et la Francophonie

 

Monaco est membre depuis 1970, au moment de la création de l'Organisation.

 

 

 

 

Au cours de ces dernières années, Monaco a exercé différents mandats au sein des instances de l’OIF :

  • Vice-Présidence du Groupe de travail sur le français dans la vie internationale (2017-2019),
  • Présidence du Groupe de travail sur la nouvelle programmation (2017-2018),
  • Membre du Groupe de travail restreint rattaché au Comité ad hoc sur les demandes d’adhésion ou de modification de statut (2017-2018).

En marge du XVIIe Sommet qui s’est tenu à Erevan en octobre 2018, le Gouvernement Princier a souhaité renouveler sa confiance à l’égard de l’OIF et confirmer son engagement financier.

Deux conventions de financement ont ainsi été signées :

 •  Une convention avec l’OIF pour soutenir la mise en œuvre de la programmation quadriennale (2019-2022) et plus particulièrement les axes programmatiques suivants :

  • valorisation et rayonnement du français à des fins d’intégration et de développement, notamment la mise en œuvre de dispositifs d’apprentissage du français au bénéfice des populations migrantes et réfugiées.
  • production de connaissances en langue français et accès aux savoirs et aux contenus,
  • innovations et réformes éducatives pour une éducation plurilingue : école et langues nationales, notamment les actions concourant au renforcement de l’éducation des filles,
  • politiques et actions avec et en faveur de la jeunesse, et plus particulièrement le développement du Volontariat International de la Francophonie ;
  • accompagnement à la réalisation des Objectifs de développement durable,
  • accès à l’énergie durable, notamment dans les actions visant à faciliter la transition énergétique ;
  • accompagnement des transformations structurelles en matière d’environnement, de commerce, et d’investissements.

•  Une convention avec l'Institut de la Francophonie pour le Développement Durable (IFDD) afin d’octroyer une aide financière à la réalisation d’initiatives en lien avec le tourisme durable et les changements climatiques.

Monaco avait accueilli une conférence ministérielle sectorielle : la 1ère Conférence des Ministres de l’Économie et des Finances de la Francophonie qui avait conduit à une Déclaration de Monaco (14 et 15 avril 1999).

http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/Monaco-a-l-International/Francophonie-2019/Monaco-et-la-Francophonie

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans