Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page Toutes les Actualités
Actualité
05 décembre 2022 Communiqué de presse

Monaco célèbre la Journée la Méditerranée

Journée de la Méditerranée au Musée océanographique © Institut oceanographique de Monaco - Michel Dagnino

En présence de S.A.S. le Prince Albert II et à l’occasion de la « Journée pour la Méditerranée » célébrée le 28 novembre, S.A.R. la Princesse de Hanovre a ouvert au Musée Océanographique de Monaco un colloque sur « L’emploi des jeunes et des femmes dans le bassin méditerranéen ».

Dans un vibrant discours, S.A.R. la Princesse de Hanovre a rappelé que cette journée devait conduire à se tourner vers les plus vulnérables. L’instabilité économique conjuguée aux crises énergétiques et au changement climatique accroit les flux migratoires et a conduit plus de 2 millions de réfugiés et migrants à traverser la Méditerranée ces 8 dernières années, souvent au péril de leur vie.

Face à cette tragédie, S.A.R. la Princesse de Hanovre a appelé à la mise en œuvre de politiques respectueuses des droits fondamentaux. Elle a salué l’engagement et la solidarité de la Principauté pour contribuer à l’effort commun. En effet, sous l’impulsion de S.A.S. le Prince Albert II, le Gouvernement Princier apporte son soutien aux déplacés et réfugiés à travers l’ONU, le Conseil de l’Europe, ou encore l’OSCE.

S.A.R. la Princesse de Hanovre a également souligné la mobilisation de la société civile dont l’Association des Amis de l’Enfance (AMADE) qu’Elle préside ou encore la Communauté de Sant’Egidio en faveur des migrants les plus vulnérables en Italie.

Dans son allocution, Mme Isabelle Berro-Amadeï, Conseiller de Gouvernement-Ministre des Relations Extérieures et de la Coopération, a notamment rappelé l’engagement de la politique de coopération au développement de Monaco, dont les actions se déploient auprès de 11 pays partenaires et concernent la santé, la sécurité alimentaire, l’insertion socio-économique et l’éducation. Elle a précisé qu’au cours de ces 4 dernières années, plus d’un million de femmes et de filles en ont été bénéficiaires.

Invité d’honneur, S.E. M. Nasser Kamel, Secrétaire Général de l’Union pour la Méditerranée (UpM) a insisté sur la préoccupation principale de la région méditerranéenne, s’agissant de la formation et de l’emploi des jeunes et particulièrement des femmes, notamment dans les secteurs émergeants de l’économie numérique, verte et bleue. « Ce sont ces jeunes et ces femmes qui font la richesse de la Méditerranée, leur offrir des opportunités d’avenir n’est pas seulement une question économique, mais un devoir » a-t-il ajouté. Le Secrétaire Général s’est, à cet égard, félicité de l’accord tripartite signé avec l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) et Monaco en faveur de l’entrepreneuriat féminin en Tunisie.

L’Union pour la Méditerranée entend favoriser l’échange et le partage de bonnes pratiques. C’est ainsi que tout au long de cette journée ont été présentés :
- des initiatives en faveur de la formation professionnelle qualifiante ou de la création d’emplois portées par des acteurs de l’ONUDI, de l’Institut Européen de Coopération et de Développement (IECD) et du réseau Méditerranée « Nouvelle Chance » ;
- des programmes de formation aux métiers du patrimoine ou de préservation des biens culturels développés au sein de l’UNESCO, du Centre international d'études pour la conservation et la restauration des biens culturels (ICCROM) ou encore de l’association « Co-Développer le Patrimoine » (Co-PAM) ;
- des projets de restauration menés notamment au Liban et en Syrie initiés dans le cadre d’un accord de financement conclu entre Monaco et l’Alliance internationale pour la protection du patrimoine dans les zones en conflit, (Fondation ALIPH). Une exposition de photographies est actuellement installée sur les grilles du jardin Saint Martin à Monaco Ville et ce jusqu’à fin décembre 2022.

Enfin, la voix des femmes impliquées dans la recherche scientifique et littéraire s’est faite entendre à travers les Rencontres Internationales Monaco et la Méditerranée.

La Principauté présente au 7ème Forum Régional de l’Union pour la Méditerranée

Quelques jours avant la « Journée pour la Méditerranée », le 24 novembre, Isabelle Berro-Amadeï, Conseiller de Gouvernement-Ministre pour les Relations Extérieures et la Coopération, accompagnée de S.E. Catherine Fautrier, Ambassadeur de Monaco en Espagne, avait participé au 7ème Forum Régional de l’Union pour la Méditerranée (UpM) qui s’était tenu à Barcelone. A cette occasion, les Ministres des Affaires étrangères de la région Euro-Méditerranée étaient réunis pour cet événement annuel, co-présidé par le Royaume Haschemite de Jordanie et l’Union Européenne.

La veille, le Ministre espagnol des Affaires étrangères, de l’Union européenne et de la Coopération José Manuel Albares a convié tous les Chefs de Délégations autour d’un dîner en ouverture de la réunion. Il a souligné que ce Forum était crucial pour l’avenir de l’UpM dans la situation d’instabilité géopolitique actuelle, et rappelé dans ce contexte l’importance de la coopération et du dialogue entre les pays méditerranéens.

Le Forum régional s'est ouvert avec l'adoption par les 42 États membres de la déclaration ministérielle sur l'accession de la Macédoine du Nord à l'UpM.

Au cours de la réunion, les pays participants se sont accordés pour accroitre l’intégration, l’adaptabilité et la cohésion au sein de l’espace méditerranéen, afin de réduire les écarts en matière de développement entre les rives Nord et Sud. Il a été relevé la nécessité d’établir une meilleure connectivité au sein de la zone méditerranéenne s’agissant par exemple des infrastructures et des règlementations afin de favoriser le développement des échanges économiques et de réguler l’immigration. Plus de moyens devraient être dédiés à la formation et à l’insertion professionnelles des jeunes et des femmes afin de leur permettre d’accéder au marché du travail, de favoriser l’entrepreneuriat et de contribuer au développement économique de la région.

Enfin, au lendemain de la COP27, les pays méditerranéens ont rappelé l’urgence de collaborer sur la mise en œuvre de politiques communes en matière de protection de l’environnement, d’économie bleue et de développement durable.

Dans son intervention, le Conseiller de Gouvernement-Ministre a notamment rappelé l’engagement de la Principauté de Monaco dans ce domaine et l’ambition fixée par S.A.S le Prince Albert II d’atteindre la neutralité carbone en 2050. « Conjuguer protection de l’environnement et développement durable constitue l’un de nos plus grands défis. Ces deux éléments sont des facteurs-clés de la stabilité géopolitique et de la paix dans notre région. C’est pourquoi nous devons plus que jamais développer une Union innovante et performante » a-t-elle conclut. 

7ème Forum Régional de l’Union pour la Méditerranée à Barcelone © Union pour la Méditerranée

Autres actualités du thème

http://www.gouv.mc/A-la-Une-du-Portail/Monaco-celebre-la-Journee-la-Mediterranee

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans