Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page Toutes les Actualités
Actualité du thème "Monaco à l'International"
29 novembre 2019 Communiqué de presse

Une délégation de Monaco à la COP 25 à Madrid

©DR

La 25e Conférence des Parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP25), se tiendra à Madrid du 2 au 13 décembre. S.A.S le Prince Souverain présidera la délégation monégasque, entouré de Marie-Pierre Gramaglia, Conseiller de Gouvernement - Ministre de l’Equipement, de l’Environnement et de l’Urbanisme, et des équipes du Département des Relations Extérieures et de la Coopération, ainsi que de l’Ambassade de Monaco à Madrid.

Cette Conférence mondiale sur le Climat doit permettre de franchir les étapes suivantes du processus ONU Changements climatiques devenues cruciales. L’un des objectifs clés, conclu l’an dernier lors de la COP24 en Pologne, est de tendre vers la réalisation intégrale de l’Accord de Paris sur le changement climatique.

La COP 25 est la dernière étape avant celle de 2020 qui permettra de savoir sur quelle trajectoire de réchauffement nous nous situons, cinq ans après les Accords de Paris.

S.A.S. le Prince Albert II participera notamment à la Table Ronde du Sommet des Chefs d’Etat de la COP 25 qui aura pour thème « Plans nationaux pour accroître l’ambition d’ici 2020 ». Lors de cette table ronde le Souverain s’exprimera sur les actions structurantes en matières de réductions des émissions de gaz à effet de serre, telles la politique « zéro déchet plastique à usage unique en 2030 » ou l’interdiction du fioul en 2022.

Tout au long de cette conférence, la délégation monégasque participera aux travaux visant à adopter les lignes directrices, modalités et procédures permettant la pleine et entière mise en œuvre de l'Accord de Paris en défendant l’urgence d’un accroissement de l’ambition climatique et l’importance de la science.

Une part de ce travail de négociation se fera au travers du groupe d’Intégrité Environnementale (EIG), dont Monaco est membre aux côtés du Mexique, de la République de Corée, de la Suisse, du Liechtenstein, et de la Géorgie. Les objectifs sont d’aboutir à des directives qui garantiront la transparence des informations en matière de réduction des émissions de gaz à effet de serre et les dispositions prises en matière d’adaptation aux changements climatiques.

La Principauté de Monaco sera particulièrement attentive à la prise en compte du rôle déterminant des océans dans l’atténuation et l’adaptation des effets du changement climatique. Rappelons qu’avec le Chili, Monaco est l’un des membres fondateurs de l’Initiative Because The Ocean, lancée en 2015 lors de la COP 21, qui plaide pour l’intégration de considérations liées à l’océan dans les discussions climatiques. La Principauté a joué un rôle moteur dans la décision du G.I.E.C. de travailler à l’élaboration d’un rapport mettant en évidence les effets du changement climatique sur l’océan et la cryosphère. En septembre dernier, Monaco accueillait la 51ème session plénière du G.I.E.C, donnant lieu à l’adoption du Rapport Spécial sur l’Océan et la Cryosphère dans le contexte du changement climatique.

 

Plus d’informations : environnement@gouv.mc / relext@gouv.mc

Autres actualités du thème

http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/Monaco-a-l-International/Actualites/Une-delegation-de-Monaco-a-la-COP-25-a-Madrid

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans