Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page Toutes les Actualités
Actualité du thème "L'Environnement"
23 mars 2017 Communiqué de presse

Le Livre Blanc de la Transition Energétique de Monaco

Ce soir, au Yacht Club, Marie-Pierre Gramaglia, Conseiller de Gouvernement-Ministre de l'Equipement, de l'Environnement et de l'Urbanisme, et Jean-Luc Nguyen, Directeur de la Mission pour la Transition Energétique, ont présenté, en présence de S.A.S. le Prince Souverain, le Livre Blanc de la Transition Energétique de la Principauté de Monaco à tous les acteurs ayant participé à son élaboration.

Concluant cette présentation, S.A.S. le Prince a souligné toute l’importance qu’Il attache à la Transition Energétique de la Principauté, au regard des engagements pris de réductions des émissions des gaz à effet de serre :  -50% en 2030, par rapport à 1990, et la neutralité carbone en 2050.

S.A.S. le Prince Albert II a conclu la présentation du Livre Blanc de la Transition Énergétique de la Principauté

Copyright visuel : © Manuel Vitali / Direction de la Communication

Ces objectifs  impliquent un rythme de réduction 4 fois plus rapide que celui qui a été suivi jusqu’à présent et nécessitent l’engagement et le passage à l’action de l’ensemble de la communauté monégasque. Une politique portée par le Gouvernement sur 3 axes prioritaires : mobilité, traitement des déchets et efficacité énergétique des bâtiments.

Ainsi, des mesures incitatives et un cadre réglementaire seront mis en œuvre afin d’encourager les changements de comportement indispensables pour conduire Monaco dans la voie de la décarbonisation. (Plus d'informations dans la fiche en annexe).

--

Un reportage à suivre prochainement sur Monaco Info.

A noter : le livre blanc est téléchargeable dans la section "Publications" du ww.gouv.mc

www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/L-Environnement/Publications/Livre-Blanc-de-la-Transition-Energetique-de-Monaco

Marie-Pierre Gramaglia présente le Livre Blanc de la Transition Énergétique

Copyright visuel : © Manuel Vitali / Direction de la Communication 

--

Informations complémentaires

Le contexte

S.A.S. le Prince Albert II est engagé depuis de nombreuses années dans la préservation de l’environnement et la lutte contre les changements climatiques. Sur la scène internationale comme à Monaco, Son engagement est total pour faire adopter des objectifs ambitieux et favoriser la mise en œuvre d’actions concrètes.

La Principauté a ratifié successivement la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques en 1994 et le Protocole de Kyoto en 2006. En 2008, le Gouvernement Princier s’est doté d’une politique énergie climat et d’un programme d’actions, le Plan Energie Climat, qui a obtenu le label European Energy Award.

Dans le prolongement de ces actions, et dans le cadre de la signature de l’Accord de Paris en 2016, la Principauté s’est fixée de nouveaux objectifs très ambitieux : 

  • -50 % d’émissions de gaz à effet de serre (GES) en 2030, par rapport à 1990
  • Neutralité carbone en 2050.

Pour atteindre ces objectifs, il faut aller quatre fois plus vite par rapport aux réductions de GES déjà obtenues. Ce ne sera possible qu’avec l’adhésion de l’ensemble des acteurs monégasques, publics et privés.

Jean-Luc Nguyen évoque le Livre Blanc de la Transition Énergétique de Monaco

Crédit photo : © Manuel Vitali / Direction de la Communication

Pour Monaco, la transition énergétique consiste à créer les conditions du changement vers des comportements et des projets plus sobres en énergie et moins émetteurs de GES. 

La Mission pour la Transition Energétique a été créée en 2016 pour porter cette démarche, de concert avec les autres services du Gouvernement et les acteurs institutionnels, associatifs et privés.

La démarche du Livre Blanc

Le Livre Blanc de la Transition Energétique est la première étape de la mobilisation de la communauté monégasque. La démarche vise à recueillir les perceptions, les actions et les attentes des acteurs du territoire, afin de définir une feuille de route partagée de la transition énergétique, qui nous porte vers 2050. Cette démarche a été portée par la Mission pour la Transition Energétique, avec le concours du Cabinet EQUINEO.

Sur la base d’un guide d’entretien, 59 organisations (soit près de 90 personnes) ont été rencontrées entre août et décembre 2016 afin : 

  •       d’identifier les enjeux de la transition énergétique en Principauté 
  •       d’évaluer la perception et le niveau de connaissance de la politique énergie climat du Gouvernement 
  •       d’identifier les bonnes pratiques conduites par les acteurs de la Principauté 
  •       de recenser les principaux leviers pour engager la transition énergétique et lister les propositions d’actions à engager à court, moyen et long termes.

En complément des entretiens, des séances d’échanges ont été organisées pour consolider les retours pour cinq secteurs d’activité : Tourisme, événementiel et loisirs ; Santé ; Energie et services urbains ; Economie, commerces et entreprises ; Bâtiment.

Les points à retenir…

La réalité des changements climatiques ne fait plus débat en Principauté. Tous les acteurs reconnaissent l’importance de l’enjeu à l’échelle planétaire. L’adhésion aux objectifs fixés par S.A.S. le Prince Albert II est forte, de même que l’envie d’y contribuer.

Parmi les enjeux généraux de la transition énergétique, les participants citent :

- le besoin d’évoluer vers des comportements moins énergivores
- une meilleure communication des bonnes pratiques
- l’importance du dialogue
- le besoin d’une réglementation ambitieuse et d’une feuille de route fixée par le Gouvernement.

Au niveau des thématiques importantes pour la transition énergétique de Monaco,
 les participants ont majoritairement identifié :

  • - la mobilité
  • - les bâtiments
  • - les déchets
  • - l’approvisionnement énergétique.

Leur perception concorde avec la réalité des émissions de GES de Monaco, dont les principales sources sont la mobilité, la consommation énergétique des bâtiments et le traitement des déchets.

Au total, les entités rencontrées ont proposé une centaine d’idées d’actions réparties entre ces quatre thématiques principales. Par exemple, sur la mobilité, les participants ont demandé des parkings relais aux entrées de Monaco, plus de bornes de vélos à assistance électrique et de bornes de recharge rapide pour les véhicules électriques. Concernant le secteur du bâtiment, les participants sont en demande d’une nouvelle réglementation reflétant les objectifs de la transition énergétique de la Principauté, d’un dispositif de conseil pour les copropriétés et ont aussi suggéré la construction de bâtiments exemplaires à énergie positive à Monaco. Les idées concernant les déchets consistent, par exemple, en l’ajout de bacs de tri dans la rue, une meilleure valorisation des déchets et l’identification de nouvelles filières de recyclage. Sur le thème de l’énergie, les participants souhaitent que les potentiels locaux d’énergie renouvelable soient évalués, notamment l’énergie solaire, la biomasse, la géothermie, mais aussi l’hydrogène et l’énergie de la houle.

Les actions du Gouvernement Princier

La large concertation du Livre Blanc a permis de bien comprendre la perception des enjeux par la communauté monégasque et d’identifier les défis à relever pour une transition énergétique de Monaco.

Le Gouvernement va étudier toutes les idées d’action soumises et s’appuyer sur ce travail pour établir la feuille de route de la transition énergétique.

Cette feuille de route comprendra la mise en œuvre de mesures incitatives et un cadre réglementaire visant à encourager les changements de comportement, indispensables pour conduire Monaco dans la voie de la décarbonisation.

Un acte fondateur pourrait être la création d’un Pacte National sur la Transition Energétique associant les Institutions et Pouvoirs publics et les entreprises privées.

Ce pacte doit notamment permettre de partager les bonnes pratiques, mutualiser les investissements en matière d’installation de matériel intelligent, sensibiliser les personnels et les utilisateurs, développer des infrastructures de production d’énergies renouvelables et évaluer les progrès.

En cohérence avec la feuille de route, le Gouvernement va lancer à court terme un certain nombre d’actions concrètes, telles que :

  • l’interdiction du fioul pour le chauffage des bâtiments
  • la mise à jour de la réglementation énergétique pour les bâtiments neufs et existants
  • la création d’une plateforme rassemblant toutes les informations ayant trait à la transition énergétique (dont les réglementations et les subventions)
  • la diffusion d’un cadastre solaire qui fournira le potentiel de toutes les toitures à Monaco
  • la réalisation d’une construction publique exemplaire à énergie positive.

Autres actualités du thème

http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/L-Environnement/Actualites/Le-Livre-Blanc

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans