Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page

Burkina Faso - Surveillance du paludisme grave chez les enfants en milieu hospitalier pédiatrique

Contexte

Chaque minute, un enfant de moins de 5 ans meurt du paludisme en Afrique Sub-Saharienne. Au Burkina Faso, le paludisme constitue la première cause de morbidité et mortalité chez les enfants et représente un obstacle au développement humain durable dans le pays. 

Le présent projet a pour objectif la réalisation d'une étude afin de contribuer à l’amélioration du système de surveillance épidémiologique du paludisme grave au Burkina Faso.  

Cette étude sera conduite conjointement par la Section de Parasitologie du Département de Santé Publique et Maladie Infectieuses de l’Université de Rome La Sapienza, Italie, le Centre National de Recherche et Formation sur le Paludisme et le Programme National de Lutte contre le Paludisme du Ministère de la Santé du Burkina Faso et se déroulera auprès de quatre Centres Hospitaliers Régionaux (CHR) du pays (Banfora, Koudougou, Ouahigouya, Fada) avec des taux de prévalence hétérogènes du paludisme grave. 

Le projet d'étude du système de surveillance épidémiologique du paludisme grave au Burkina Faso s'inscrit en complément du projet de "lutte contre le paludisme au Burkina Faso : formation et recherche sur le paludisme", et bénéficie du co-financement de l'Organisation Mondiale de la Santé et de la Direction Générale de la Coopération au Développement italienne, qui a sollicité l'appui de la Direction de la Coopération Internationale du Département des Relations Extérieures et de la Coopération du Gouvernement Princier pour la réalisation de cette étude. 

Objectif général 

Contribuer à la mise en place d’un système efficace de surveillance épidémiologique  du paludisme grave en milieu hospitalier au Burkina Faso.

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs :
7 972 enfants de 0 à 5 ans qui bénéficieront d’une prise en charge des complications liées au paludisme grave (diagnostic, traitement, consultation, hospitalisation) et le personnel des CHR qui bénéficieront de formations sur la prise en charge de cette pathologie.   

Bénéficiaires indirects :
Les familles des enfants atteints de paludisme grave et les patients des CHR qui bénéficient des résultats du projet.

Résultats

Le personnel des unités pédiatriques des CHR (médecins, infirmiers, techniciens de laboratoire) des hôpitaux régionaux du Burkina Faso, ont connaissance des bonnes pratiques cliniques et de laboratoire pour le diagnostic correct, la prise en charge et le signalement des cas de paludisme grave chez les enfants.

Durée 2015 - 2018
Localisation Burkina -Faso
Domaine d'intervention Santé
Financement 300 000,00 €
Organisation internationale OMS
http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/Monaco-a-l-International/L-Aide-Publique-au-Developpement-et-la-Cooperation-Internationale/Projets-de-cooperation-internationale/Afrique/Burkina-Faso/Burkina-Faso-Surveillance-du-paludisme-grave-chez-les-enfants-en-milieu-hospitalier-pediatrique

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans