Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page

Amélioration de la prise en charge socio-sanitaire des drépanocytaires

Contexte

Déclarée priorité de santé publique par les Nations Unies, la drépanocytose est la première maladie génétique du sang dans le monde. 

En République Démocratique du Congo, l’IECD et son partenaire technique CECFOR ont créé ensemble en 2006 la Plate-forme d’Appui, de Formation et de Veille sur la Drépanocytose (PAFOVED). L’action de la PAFOVED à Kinshasa et à Lubumbashi a permis de faire passer le taux de mortalité infantile des drépanocytaires d’un chiffre entre 50 et 75% à 19%.

Au vu de ces résultats, plusieurs associations d’autres pays africains ont sollicité le soutien de la PAFOVED.

En 2014, le programme sera étendu à Madagascar.

Dans certaines régions, 20 à 30% des habitants sont porteurs sains du gène de la drépanocytose. Chaque année, près de 2% des nouveau-nés sont touchés par la maladie et 50 à 75% d’entre eux meurent avant l’âge de 5 ans. Pourtant, un diagnostic néo-natal, l’administration précoce d’un traitement et le suivi du patient permettraient d’améliorer leur espérance de vie et leurs conditions d’existence.

Même s’il existe un programme national de lutte contre la drépanocytose à Madagascar, le pays n’a pas aujourd’hui les moyens de mener des actions concrètes sur le terrain.

Porteur du projet : IECD

Objectif général

Améliorer la prise en charge socio-sanitaire des drépanocytaires à Madagascar.

Bénéficiaires

  • Les mères et leurs enfants drépanocytaires (environ 2.900 drépanocytaires, et près de 14.000 mères sensibilisées) 
  • 21.000 nouveaux nés et jeunes enfants (de moins de 5 ans) testés gratuitement
  • 250 membres du personnel médical et paramédical de 10 structures de santé formés 
  • Plus de 24.000 personnes, écoliers et enseignants sensibilisés 
  • 10 structures renforcées

Objectifs spécifiques

  • Améliorer durablement l’accès des drépanocytaires à des soins adaptés et renforcer leur intégration sociale
  • Pérenniser l’action en faveur des drépanocytaires par la capitalisation d’expériences, l’échange de bonnes pratiques au niveau régional et le plaidoyer auprès des États
Durée 2014 - 2017
Localisation Madagascar
Domaine d'intervention Santé
Financement 270 080,00 €
http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/Monaco-a-l-International/L-Aide-Publique-au-Developpement-et-la-Cooperation-Internationale/Projets-de-cooperation-internationale/Afrique/Madagascar/Amelioration-de-la-prise-en-charge-socio-sanitaire-des-drepanocytaires

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans