Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page

Madagascar - Appui nutritionnel et santé de la reproduction pour les populations de femmes du sud malgache

Contexte 

La situation nutritionnelle des enfants de mois de 5 ans et des femmes en âge de procréer à Madagascar est inquiétante. Avec une prévalence nationale du retard de croissance de 50.1%, Madagascar est classé 6ème pays au monde en termes de malnutrition chronique.De plus, le sud de l’île est particulièrement touché par l’insécurité alimentaire qui affecte 68% de ménages.

Les femmes en âge de procréer souffrent tout particulièrement de la malnutrition : 27% d’entre elles souffrent de malnutrition aigüe et 35% d’anémie . Ces femmes abordent souvent leur grossesse dans un état nutritionnel sous-optimal, avec pour conséquence un risque accru d'avortements spontanés, d'accouchement prématurés et une probabilité accrue de donner naissance à un enfant souffrant de retard de croissance intra-utérin. Ainsi, 12.7% des nouveaux nés à Madagascar ont une insuffisance pondérale à la naissance. Ces enfants verront leur croissance et leur développement cognitif  entravés, ce qui aura des conséquences pour le restant de leur vie.

Jusqu’à présent, les stratégies pour prévenir le retard de croissance se sont focalisées principalement sur les premiers jours de la vie de l’enfant, et rarement sur la période de grossesse de la mère. Or, pour réduire durablement la malnutrition chronique à Madagascar, il est important de cibler la phase critique du développement de l'enfant qui a lieu dans les 9 premiers mois, de sa conception à la naissance.

Face à cette situation, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP) se sont associés pour lutter contre la malnutrition chronique en se focalisant sur les femmes enceintes, dans deux communes du grand sud malgache, à savoir Fotadrevo et Itampolo. Chacune des deux agences apportera son expertise spécifique pour améliorer l’état nutritionnel des femmes enceintes, et également de faciliter leur accès à des services de santé de la reproduction de qualité.

Porteur du projet

  • Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP)
  • Programme Alimentaire Mondial (PAM)

Objectif

Prévenir la malnutrition chronique à travers une utilisation optimale des services de santé de la reproduction et une prise en charge globale de la santé et de la nutrition des femmes enceintes.

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs :

Les femmes enceintes au sein des 2 communes d’Itampolo et Fotadrevo.

Bénéficiaires indirects :

  • Les groupements féminins et les partenaires communautaires des 2 communes ciblées
  • Les prestataires de santé des zones ciblées
  • Les familles des femmes ciblées
  • Les communautés villageoises (fokonolona) des 2 communes ciblées 

Résultats attendus

  • Plus de 2400 femmes enceintes par an reçoivent un appui nutritionnel et une supplémentation en micronutriments incluant le fer et l'acide folique
  • L’accès à des services de santé de la reproduction gratuits et de qualité est facilité
Durée 2013 - 2016
Localisation Madagascar, Itampolo
Domaine d'intervention Santé
Financement 435 000,00 €
Organisation internationale F.N.U.A.P.
P.A.M.
http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/Monaco-a-l-International/L-Aide-Publique-au-Developpement-et-la-Cooperation-Internationale/Projets-de-cooperation-internationale/Afrique/Madagascar/Madagascar-Appui-nutritionnel-et-sante-de-la-reproduction-pour-les-populations-de-femmes-du-sud-malgache

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans