Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page

Mali - Renforcement de la lutte contre la drépanocytose

Contexte

Depuis sa création en 2008, le Centre de Recherche et de Lutte contre la Drépanocytose (CRLD), placé sous tutelle du Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique, est appuyé par le Gouvernement de la Principauté de Monaco.

Un Protocole d’ Accord tripartite d’une durée de 3 ans (2009-2012) entre l’Etat malien, le Gouvernement de la Principauté de Monaco et la Fondation Pierre FABRE, a été conclu le 25 septembre 2009. Ce partenariat entre la DCI de Monaco et la Fondation Pierre FABRE a permis la construction et l’appui au fonctionnement du Centre de Recherche et de Lutte contre la Drépanocytose (CRLD) de Bamako.

La collaboration entre le CRLD, le Gouvernement de la Principauté de Monaco et la Fondation Pierre FABRE a continué avec un deuxième Protocole d’accord signé le 29 octobre 2013 pour la mise en œuvre d’un projet intitulé « Développer et pérenniser les activités du CRLD de Bamako dans le cadre de la lutte contre la drépanocytose au Mali ». Cette coopération a permis un appui au fonctionnement du CRLD pour la prise en charge globale des drépanocytaires (examens cliniques, analyses médicales, mise à disposition des médicaments, vaccinations).

Ce partenariat a également permis de réaliser la construction et l’équipement de l’unité de compétence drépanocytose de Kayes ainsi que la création et l’animation d’un Diplôme Universitaire (D.U) drépanocytose dans le cadre d’une décentralisation du diagnostic et de la prise en charge de la drépanocytose au Mali et dans la sous-région.

Le présent projet vise notamment à continuer la prise en charge globale des drépanocytaires, renforcer la décentralisation du diagnostic et de la prise en charge des malades au Mali et dans la sous région, et à renforcer les capacités du CRLD dans le domaine de la gestion administrative et financière.

Objectif général 

Améliorer la qualité et l'espérance de vie des drépanocytaires au Mali et dans la sous-région.

Bénéficiaires 

Bénéficiaires directs : 

  • 7205 patients drépanocytaires
  • Une cinquantaine de médecins formés à la prise en charge de la drépanocytose
  • Plusieurs milliers de maliens sensibilisés sur la maladie

 

Bénéficiaires indirects : 

  • Les familles des patients drépanocytaires
  • La population malienne dans son ensemble
Durée 2016 - 2016
Localisation Bamako
Domaine d'intervention Santé
Financement 60 179,00 €
http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/Monaco-a-l-International/L-Aide-Publique-au-Developpement-et-la-Cooperation-Internationale/Projets-de-cooperation-internationale/Afrique/Mali/Mali-Renforcement-de-la-lutte-contre-la-drepanocytose

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans