Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page

Insertion socio-professionnelle des jeunes par la formation dans les métiers de l'énergie et de la maintenance

Contexte

Au Maroc, 400 000 enfants et jeunes se trouvent en décrochage scolaire et le chômage des jeunes atteint 37,8% en milieu urbain.

Avec le soutien de la DCI, une première phase de projet sur 3 ans a permis de favoriser l’insertion socioprofessionnelle des jeunes marocains en modernisant l’offre de formation aux métiers de l’électricité, un secteur créateur d’emplois au Maroc. Le programme a veillé à ce que les 3 écoles partenaires proposent des formations intégrant les innovations menant à de réels débouchés professionnels. C’est ainsi qu’ont été intégrées des formations en énergies renouvelables ainsi qu’un concours, s’appuyant sur le contexte dynamique de la COP22 et du secteur économique.

Pour la période à venir, l’IECD souhaite étendre le projet à une quatrième école partenaire, tout en approfondissant les activités réalisées avec ses partenaires de référence concernant la rénovation des ateliers techniques, la formation des formateurs et les activités des bureaux d’orientation et d’emploi (BOE), notamment la réalisation d’une étude sur le parcours des anciens diplômés du CFA qui permettra de mieux comprendre leurs enjeux en termes d’insertion professionnelle et de les accompagner davantage.

Porteur de projet

Institut Européen de Coopération et de Développement (IECD).

Objectif général

Renforcer l'insertion socioprofessionnelle des jeunes marocains défavorisés par la formation en énergie et maintenance.

Objectifs spécifiques

• Améliorer l'employabilité des jeunes sur le marché du travail, notamment dans les métiers de l’énergie et de la maintenance
• Renforcer les acteurs de l’enseignement professionnel et technique afin qu’ils assurent une réponse pérenne aux enjeux de l’insertion des jeunes

Bénéficiaires

Bénéficiaires directs :

  • 1000 élèves défavorisés de 15 à 30 ans des écoles des 3 centres de formation actuellement partenaires, ainsi que d’une nouvelle école à identifier 
  • 18 formateurs des 4 écoles 
  • Les tuteurs des apprentis en entreprise

 

Bénéficiaires indirects :

  • L’ensemble des équipes des 4 écoles partenaires 
  • Les familles des élèves 
  • Les formateurs des écoles jumelées qui sont valorisés par leurs connaissances et compétences 
  • Les entreprises qui reçoivent des stagiaires et recrutent des diplômés 
  • Les entreprises qui bénéficient de visibilité, vendent leur matériel, valorisent leurs employés qui donnent des formations, forment des futures recrues ou acheteurs potentiels à leur technologie, etc. 
  • Les acteurs de la formation professionnelle (écoles, pouvoirs publics…), puisque le projet renforce et valorise la filière technique 
  • Les écoles proposant des formations similaires bénéficient de la valorisation de la formation professionnelle

Résultats attendus 

  • 1000 jeunes accèdent à une formation de qualité (référentiel, équipement et formateurs) aux métiers de l'énergie ou de la maintenance 
  • Les jeunes des formations techniques sont accompagnés dans leur insertion professionnelle par les services des bureaux d’orientation et d’emploi 
  • Les 4 centres de formation partenaires, intégrés en réseau, sont en mesure de pérenniser, valoriser et mettre en œuvre des formations de qualité
Durée 2017 - 2019
Localisation Kenitra
Domaine d'intervention Education
Financement 210 000,00 €
http://www.gouv.mc/Action-Gouvernementale/Monaco-a-l-International/L-Aide-Publique-au-Developpement-et-la-Cooperation-Internationale/Projets-de-cooperation-internationale/Pays-mediterraneens/Maroc/Insertion-socio-professionnelle-des-jeunes-par-la-formation-dans-les-metiers-de-l-energie-et-de-la-maintenance

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans