Gouvernement Princier de Monaco
Imprimer la page Toutes les Actualités
Actualité
09 novembre 2017 Communiqué de presse

Dialogue entre Monaco et le Comité des Nations Unies - Pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes

La délégation monégasque. ©DR

Une délégation monégasque* conduite par S.E. Madame Carole LANTERI, Ambassadeur, Représentant Permanent de Monaco auprès de l’Office des Nations Unies à Genève, a participé, le 9 novembre 2017, à Genève, à un Dialogue avec le Comité des Nations Unies pour l’élimination de la discrimination à l’égard des femmes.

Cette réunion avait pour objet l’examen du rapport initial ainsi que celui des 2ème, 3ème et 4ème rapports périodiques de Monaco, remis en 2016 par le Gouvernement Princier, concernant la mise en œuvre de la Convention pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDAW).

L’examen de ces rapports a permis à la Délégation monégasque de mieux expliquer comment les Autorités monégasques travaillent au respect et à la mise en œuvre de ladite  Convention, à l’appui du cadre législatif et institutionnel de la Principauté.

A cet égard, les mesures les plus récentes en faveur des droits des femmes et participant à la lutte contre la discriminations à leur égard ont été mises en exergue, notamment : la Loi n° 1.382 du 20 juillet 2011 relative à la prévention et à la répression des violences particulières ; la Loi             n° 1.440 du 5 décembre 2016 modifiant certaines dispositions du Code civil relatives au nom et instaurant une reconnaissance anténatale de l’enfant ; la ratification de plusieurs instruments internationaux en la matière, notamment le Protocole facultatif à la Convention CEDAW (2016).

Pour mémoire, la Convention CEDAW a été adoptée en 1979 et est entrée en vigueur en 1981. La Principauté l’a ratifiée en 2005. En adhérant à cette Convention, les Etats s’engagent notamment à poursuivre, par tous les moyens appropriés et sans retard, une politique tendant à éliminer toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes. La mise en œuvre de la Convention fait l’objet de rapports périodiques, examinés par un Comité d’experts indépendant dans le cadre d’un dialogue avec l’Etat Partie concerné. Cet exercice donne ensuite lieu à un ensemble de recommandations faites à l’Etat Partie, en vue de renforcer sa mise en œuvre de la Convention.

*La délégation était composée de : S.E. Mme Carole Lanteri, Ambassadeur, Représentant Permanent de Monaco auprès de l’Office des Nations Unies à Genève ; Véronique Segui-Charlot, Directeur de l’Action et de l’Aide Sociales ; Dr. Alexandre Bordero, Directeur de l’Action Sanitaire ; Pascale Pallanca, Directeur du Travail ; Gilles Realini, Premier Secrétaire à la Mission Permanente de Monaco auprès de l’Office des Nations Unies à Genève ; Laurence Guazzone, Conseiller Technique à la Direction de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports ; Corine Magail, Chargé de Mission au Département des Relations Extérieures et de la Coopération; Frédéric Pardo, Administrateur juridique principal à la Direction des Affaires Juridiques ; Antonella Couma, Conseiller à la Direction des Services Judiciaires ; Lisa Capaccioni, Assistante sociale de police au Département de l’Intérieur ; Patricia Chacon-Sierra, Assistante spéciale à la Mission Permanente de la Principauté de Monaco auprès de l’Office des Nations Unies à Genève.

Autres actualités du thème

http://www.gouv.mc/A-la-Une-du-Portail/Dialogue-entre-Monaco-et-le-Comite-des-Nations-Unies-Pour-l-elimination-de-la-discrimination-a-l-egard-des-femmes

Aide non-voyants pages internes

Article d'introduction visible sur chaque page interne par les lecteurs d'écrans